| Actualité / contact.sev

BLS

Pas touche aux places de travail

Le BLS veut réduire la voilure et veut biffer jusqu’à 200 emploise équivalent plein temps d’ici 2020. Ce programme «Best Way» est sous le feu de la critique au sein du personnel inquiet. Le SEV est allé à sa rencontre au siège principal du BLS le 4 décembre.

«Lieber Cello streichen als Arbeitsplätze». Tel est le slogan choisi pour le flyer illustré par le dessin ci-contre. En allemand, «streichen» signifie tant biffer - ici des emplois - que jouer d’un instrument à cordes, en l’occurrence le violoncelle, l’instrument préféré du CEO du BLS. Les collaborateurs et collaboratrices de l’entreprise du siège central ont donc pu découvrir le flyer concocté par le SEV lors de la visite des deux secrétaires syndicaux en charge du dossier, Michael Buletti et Stefan Marti, et du comité de la section VPT-BLS.

Le personnel juge les informations sur «Best Way» trop peu concrètes et désécurisantes. Pour lutter contre les mesures inacceptables de «Best Way», le SEV a besoin avant tout de membres. Et jusqu’à fin mars 2019, les nouveaux adhérents bénéficient de trois mois de cotisations gratuits.

Chantal Fischer
Enable JavaScript to view protected content.

Ecrire un commentaire