| Communiqués de presse

Axe du Gothard

Trains bondés: le personnel lui aussi est révolté

Les trains bondés qui transitent par l'axe du Gothard font régulièrement les gros titres dans les médias. Trouver une place assise à certaines heures est difficile voire mission impossible, et ceci pas uniquement le week-end. Les usagers en font les frais mais également le personnel des trains; tous essaient tant bien que mal de faire face à une situation pénible.

Photo d’un lecteur qui se trouvait dans le train le 5 octobre à Arth-Goldau, où des douzaines de passagers qui se rendaient au Tessin ont dû débarquer(www.tagesanzeiger.ch).

Le personnel l'a déjà signalé à la direction, mais la situation est figée et stagnante. Jeudi dernier, les agents de train tessinois ont exprimé leur frustration grandissante à leurs supérieurs lors d'une réunion à Lucerne. Toutefois, le week-end passé s'est à nouveau transformé en véritable chaos. Selon les CFF, les raisons en seraient le mauvais temps au nord des Alpes et un temps splendide au sud, ainsi que le début des vacances d'automne en Suisse allemande. Quand bien même aucun train supplémentaire n'a été prévu. C'est tout simplement inacceptable: la clientèle et le personnel ne sont pas pris au sérieux!

Les trains bondés mettent les nerfs de la clientèle et du personnel à dure épreuve. Ce dernier devient fréquemment le souffre-douleur des usagers se plaignant d'avoir payé leur billet mais ne trouvant pas de place assise. En parallèle aux nombreuses réclamations justifiées émanant de clients, la direction des CFF a reçu beaucoup de plaintes de la part du personnel au sujet de cette situation qui devient de plus en plus insupportable.

Jeudi passé, la section tessinoise de la sous-fédération du personnel des trains ZPV - SEV a rencontré les responsables des CFF à Lucerne pour discuter du problème des trains bondés et trouver des solutions opérationnelles. Entre autres, le personnel a demandé que des trains supplémentaires soient prévus quand une recrudescence du trafic est attendue. Or, le week-end suivant a été totalement dépourvu d'amélioration: les trains bondés ont de nouveau fait les gros titres.

Les explications du service de presse des CFF ont fait sortir le personnel de ses gonds. Ni la météo, ni les vacances en Suisse allemande – et surtout pas non plus l’absence de train supplémentaire ne sont des raisons valables pour que les trains circulant sur l’axe nord-sud soient constamment bondés! Les CFF doivent rester une entreprise de transport fiable. Les fortes intensités de trafic sont absolument prévisibles. Pour anticiper, il suffit d’organiser suffisamment de trains et d’assistants et assistantes à la clientèle.

Les jours où la météo est maussade au nord des Alpes et que le soleil brille au sud, le tunnel de base du Gothard permet aux gens de se rendre au Tessin pour une journée, puis de rentrer. C’est un fait bien connu et le tourisme tessinois en tire profit. Par ailleurs, les CFF font souvent des relevés de fréquences dans les trains dans le but d’évaluer le flux des voyageurs. Il semble qu’ils devraient donc savoir à quel moment ils peuvent s’attendre à une grande affluence.

Jusqu’ici, le personnel a fait preuve de suffisamment de patience. Des mesures concrètes et immédiates sont maintenant nécessaires. L’augmentation considérable du trafic avec Alptransit implique que les CFF doivent se tenir prêts. Il ne suffit pas de constamment chercher des excuses et les évoquer, en prétendant que les choses iront mieux à l’avenir. Ce discours, nous l’avons assez entendu alors que Cisalpino circulait encore sur l’axe du Gothard. Présenter de simples excuses à la clientèle et au personnel n’est plus crédible et la situation est pénible.

Pour de plus amples informations:

Angelo Stroppini, secrétaire syndical SEV: +41 79 479 05 63

Commentaires

  • Peter Fischer

    Peter Fischer10/10/2019 15:33:41

    Ein Blick in die Zukunft nach dem 12.12.2020: nach Eröffnung von Gotthard- und Ceneri-Basistunnel wird die SBB-Führung total überrascht sein, dass es auf der Nord-Süd-Achse überfüllte Züge geben wird!

Ecrire un commentaire