| Actualité / journal SEV

Edith Graf-Litscher répond

Pertes liées au Covid : pas au personnel de payer!

La pandémie a aussi causé des pertes pour les CFF en 2021, également dans le trafic grandes lignes. Y aura-t-il des aides fédérales pour ce domaine ?

La crise du coronavirus continue d’amener des pertes financières dans les transports publics. Afin de les atténuer, le Conseil fédéral propose au Parlement un paquet de mesures pour 2021, en faveur du trafic régional voyageurs, du trafic marchandises, du trafic urbain et des offres de transports touristiques, à l’image de 2020.

Comme l’an dernier, le Conseil fédéral considère qu’il n’est pas nécessaire d’octroyer une aide directe aux CFF pour compenser les répercussions de la crise sur les résultats du trafic grandes lignes. Un groupe de travail interdépartemental sous la direction du Département des finances (DFF) examine actuellement les mesures à prendre afin de garantir un financement durable des CFF.

Nous devons rester vigilants, tant au niveau politique qu’au SEV, face aux travaux de ce groupe de travail, afin qu’il n’avalise pas une mise en œuvre à court terme et sur le dos du personnel de mesures d’économie dommageables pour les transports publics.

Lors de la séance de la Commission des transports (CTT-N) des 22 et 23 novembre, nous avons traité le deuxième paquet de mesures pour les transports publics et dénoncé les lacunes pour le trafic grandes lignes. Nous devons éviter que des visions trop étroites mettent en danger notre modèle de transports à succès en Suisse et que le personnel en paie le prix.

Edith Graf-Litscher est secrétaire syndicale SEV et conseillère nationale membre de la Commission des transports.

As-tu une question pour le SEV? Ecris-nous à Enable JavaScript to view protected content..