| Actualité / journal SEV

Pas de résultat pour les négociations salariales

Blocage aux BLS

Les négociations salariales avec le BLS ont échoué car la direction de l’entreprise a refusé une nouvelle fois d’entrer en matière en ce qui concerne une augmentation générale des salaires. Ceci fait monter la pression pour les négociations CCT.

De prime abord, le BLS ne voulait pas faire des négociations salariales cette année. La communauté de négociations (CN) a quand même insisté pour se réunir autour de la table de négociations étant donné que la CCT prévoit des négociations salariales annuelles. Mais comme les années précédentes, la direction a refusé catégoriquement de discuter d’une augmentation générale des salaires. Le BLS se limite au minimum absolu fixé par la convention collective en ce qui concerne l’évolution salariale et ne voit pas de raison d’introduire d’autres mesures. Pour la CN toutefois, il y a maintes raisons, malgré le renchérissement négatif, qui plaident en faveur d’une hausse générale des salaires. Par exemple les primes des caisses maladies qui augmentent constamment. Mais surtout, le personnel du BLS a énormément contribué durant les années passées, dans le cadre du programme « Gipfelsturm », à l’amélioration du résultat de l’entreprise. Il mérite ainsi bien plus qu’un minimum de reconnaissance. « Ceci n’est pas un signe positif pour les négociations CCT à venir » déclare le secrétaire syndical SEV Michael Buletti, et d’ajouter : « La CN était toujours prête à discuter sur différents thèmes mais le BLS a constamment émis des réticences à rechercher des solutions. Si l’entreprise veut renouveler la CCT dans un tel état d’esprit envers son personnel, les choses s’annoncent extrêmement difficiles ». La CN connaît les attentes de la base, qui commence à perdre patience vis-à-vis de la direction BLS.

Enfin, une information parvenue au personnel de la part de la direction: les nouvelles prestations à la caisse de pensions sont considérées comme des « investissements pour la protection des assurances ».

En réalité, il s’agit tout simplement de la part aux contributions supplémentaires, auxquelles participe également le personnel. Le BLS devrait pourtant savoir distinguer investissements et prestations sociales …

SEV

Ecrire un commentaire