| Actualité / journal SEV

SEV-TL

Les roulants TL s’unissent

Le 20 octobre dernier, une vingtaine de chauffeurs de bus TL affiliés à la section VPT-tl du SEV, ont créé le CAR, le Comité d’Action des Roulants. Pour des raisons sanitaires, la moitié était sur place au Florissant à Renens et les autres en ligne. Le but est de renforcer le comité de section VPT-tl du SEV et de disposer d’un comité élargi organisé par les roulants et pour eux afin d’améliorer leurs conditions de travail. Les chauffeurs sont plus de 800 aux TL (Transports publics lausannois) et le besoin s’est fait sentir d’une meilleure organisation au sein de la section.

Des réunions régulières vont avoir lieu pour organiser spécifiquement les chauffeurs et décider d’actions concrètes qui pourront prendre des formes diverses, comme la présence sur le terrain et l’interpellation de la direction sur des thèmes importants pour les conducteurs. Le CAR aura à sa disposition toute la palette des outils syndicaux pour s’organiser et être entendu.

De la discussion est notamment ressortie l’idée de mettre en place plusieurs commissions qui vont établir des cahiers de revendications, par exemple sur la question de la sécurité ou des problèmes engendrés par les vélos sur les voies de bus. Ces commissions soumettront leurs conclusions au CAR qui décidera d’entreprendre des démarches, notamment en allant à la rencontre des acteurs concernés. «Les énergies sont les bienvenues!, insiste Pablo Guarino, secrétaire syndical en charge des tl au SEV. Des personnes se sont déjà annoncées pour la commission sur les futures négociations du système de temps de travail des conducteurs ATT.»

Un accent important sera également mis sur la communication à travers les canaux WhatsApp SEV-tl, mail ou sur le terrain. Pour recevoir cette info, un QR Code et un lien sont affichés sur les panneaux SEV dans les locaux TL ou dans les mails.

La prochaine séance aura lieu le 23 novembre. Pour pouvoir participer à la réunion, un lien zoom sera publié sur les canaux d’information. Et la suivante aura lieu le 21 décembre. «Au final, le but c’est d’améliorer le rapport de force face à la direction, de créer encore davantage de solidarité entre les conducteurs et de parler d’une seule voix en améliorant encore notre taux de syndicalisation, résume Pablo Guarino.La première séance a posé le cadre. Maintenant il faut faire vivre le CAR!»

Yves Sancey
Enable JavaScript to view protected content.

Ecrire un commentaire