| Actualité / journal SEV

Journée des présidents à Lausanne

Café syndical: entre réflexion et partage

Une heure pour discuter de l’année dernière et de l’année à venir autour d’un café, c’était une nouveauté proposée aux participants de la journée des présidents à Lausanne. Qu’en ont-ils pensé ?

« J’ai pensé que c’est une bonne idée, à refaire mais en laissant un peu plus de temps. Nous avons parlé principalement des cours Movendo. » Stéphane Chevalier, MBC

« Trop court pour nouer des contacts. Plus que des idées, de belles anecdotes sont ressorties, grâce au mix de personnalités ; à refaire. Il peut en ressortir des bases pour les ‹ Open Bars › (rencontres décentrées). » Bruno Ryf, TS Romandie

« Pour moi l’expérience a été concluante et est à refaire. » Bernard Clerc,TPF section urbaine

« Les sections navigation se rencontrent chaque année afin d’échanger et discuter de certaines actualités, ce qui est très bien. Mais le fait de se trouver en petit groupe pour le café syndical nous permet de choisir le sujet dont on désire parler. Ce qui est encore mieux. » Patrick Morier, LNM

« L’idée est plaisante et l’échange avec d’autres sections intéressant. C’est à renouveler. Ce moment a permis d’échanger avec des collègues qu’on ne croise que rarement, au Congrès SEV et guère plus. » René Zürcher, AS Ouest

« C’est une super idée, ce café syndical. » Damian-André Contesse, TPC

« Très bonne organisation. J’ai constaté que la situation n’a pas beaucoup évolué, mais que ce qui se fait nous le devons à l’engagement du SEV et de ses adhérents. » François Chaperon, TPG retraités

« J’ai apprécié cette nouvelle façon de contact direct. Il est important de connaître les moyens à disposition dans les entreprises pour faire de l’info aux membres, pour recruter ou pour encadrer les collègues retraités. » Marc-Henri Brélaz, TPG retraités

« J’ai trouvé le café syndical très intéressant, l’échange entre diverses entreprises permet de mieux se rendre compte des difficultés de chacun et aussi de trouver des solutions. » Benoît Ménestrier, Travys

« Cette victoire aura des répercussions partout! »

Giorgio Tuti a présenté l’actualité du syndicat, notamment les objets de votation qui passeront au peuple en 2016.

Le président a rappelé qu’une des tâches principales d’un syndicat est bel et bien de conclure des CCT. Deux grandes CCT sont actuellement en cours de négociation, celle des tl et celle du BLS. « On est reconnus pour avoir de bonnes CCT, on est dans les meilleurs, il faut que cela continue », a déclaré Giorgio Tuti lors de sa présentation. Il est bien sûr revenu sur l’affaire Crossrail (voir contact.sev n°3), qui traite des conditions usuelles de branche : « Cette victoire nous concerne tous, elle aura des répercussions partout ! Elle est importante par exemple dans le cas du CEVA. » Giorgio Tuti estime également que ce succès est un gros coup de main en ce qui concerne les mesures d’accompagnement des bilatérales, « ce qui lui plaît beaucoup ». C’est en effet un très bon exemple pour l’Europe, un très bon présage alors que les transports publics deviennent de plus en plus européens (les bus longues distances notamment).

A l’ordre du jour, bien sûr, les objets en votation le 28 février mais aussi l’initiative Pro Service Public, sur laquelle nous voterons en juin et qu’il convient de combattre puisqu’elle s’avère en fait être contre le service public !

La réforme des retraites occupera également la scène en 2016. L’USS va organiser une manifestation d’envergure nationale, le 10 ou le 17 septembre, à Berne.

Au niveau interne, Giorgio Tuti a rappelé « la nécessité de recruter les non-syndiqués, pour maintenir les taux de syndicalisation dans les entreprises et maintenir les effectifs du syndicat ».

Henriette Schaffter

Ecrire un commentaire