| Communiqués de presse

Le service d’enquête sur les accidents des TP renforce la revendication du SEV

Toujours à deux dans les tunnels

Une revendication du Syndicat du personnel des transports SEV reçoit un coup de pouce important: Le service d’enquête sur les accidents des transports publics de la Confédération recommande aux CFF de revoir leur position quant au nombre d’agents de train accompagnant les convois dont le parcours traverse de longs tunnels. Depuis longtemps, le SEV est d’avis qu’il faut toujours être à deux dans les tunnels.

Le service d’enquête sur les accidents des transports publics de la Confédération (SEA) a publié en avril son rapport sur l’incendie qui s’est déclaré dans un Cisalpino traversant le tunnel du Zimmerberg. Bien que le train était peu fréquenté et que la fumée n’était pas très importante, l’agent de train, qui était seul, aurait été totalement dépassé par les évènements si un ancien collègue de travail, qui se trouvait par hasard parmi les passagers, ne lui avait prêté main forte lors de l’évacuation.

Le rapport final du SEA mentionne quelques recommandations qui, normalement, sont considérées par les entreprises concernées comme des directives. Sur la question de l’accompagnement des trains, on peut lire que le nombre d’agents de trains voyageurs qui traversent de longs tunnels est à revoir. Le SEA se rallie donc à la revendication du Syndicat du personnel des transports SEV qui, avec sa sous-fédération du personnel des trains ZPV, demande depuis longtemps que les trains voyageurs qui empruntent des parcours traversant des tunnels de plus de 1000 mètres soient systématiquement accompagnés de deux agents. Le SEV demande donc que l’OFT rende cette mesure obligatoire pour toutes les compagnies ferroviaires concernées.

L’année dernière, la ZPV a adopté une résolution qui renforce cette revendication, laquelle prendra encore plus d’importance lors de l’ouverture du tunnel de base du Lötschberg en juin prochain. En effet, la longueur du tunnel posera de toutes nouvelles exigences aux agents de trains concernant l’encadrement des passagers en cas d’incidents. Et en cas d’incendie, un seul agent ne pourra par exemple plus maîtriser la situation. Le SEV et la ZPV insistent donc : Toujours à deux dans les tunnels.

Source:

Rapport final du Service d’enquête sur les accidents des transports publics du 23 avril 2007 concernant l’incendie survenu dans le train 157 (ETR 470 ‚Pendolino’ du Cisalpino SA survenu le mardi 11 avril 2006 dans le tunnel de base du Zimmerberg Zürich–Thalwil) (http://www.uus.admin.ch/imperia/md/content/uus/schlussberichte/4020508.pdf)

Ecrire un commentaire