| Communiqués de presse

Encore beaucoup trop d’agressions envers le personnel des transports publics

Le SEV demande un cercle sur la sécurité

Le Syndicat du personnel des transports demande au Canton de Vaud un cercle permanent dans le but de réagir ensemble contre la violence envers le personnel et les usagers des transports publics. Le SEV illustre par des chiffres provenant des CFF l’ampleur des incivilités.

La liste est exhaustive, elle contient tout depuis les graffitis jusqu’aux attaques à main armée: les CFF décrivent de manière détaillée tous les actes commis dans les gares et les trains. Cette liste montre que les incivilités sont quotidiennes dans tout le canton de Vaud et qu’elles sont réparties dans toutes les régions.

«Nous présentons les documents des CFF mais nous savons bien que le trafic d’agglomération et les chemins de fer privés sont tout autant touchés», souligne le président du SEV Giorgio Tuti à la conférence de presse de ce jour à Lausanne. La demande du SEV adressée au canton est claire: «Nous demandons la mise sur pied d’un cercle permanent auquel la direction de la sécurité du canton, les entreprises de transport et les représentants du personnel participeront afin de décider ensemble des mesures à prendre.» Le secrétaire syndical Jürg Hurni ajoute que les entreprises ferroviaires et de bus ont déjà reconnu le problème mais qu’elles ne disposent pas de moyens suffisants pour mettre en œuvre des mesures afin de contrer ces problèmes.

Le canton de Neuchâtel connaît déjà une telle commission cantonale de sécurité spécifique aux transports publics où siège entre autres le secrétaire régional Jean-Pierre Etique pour représenter le personnel: «Cette table ronde sert à analyser la situation et à entreprendre des  mesures de prévention ; c’est la bonne méthode !» déclare Jean-Pierre Etique.

Aussi bien les chauffeurs de bus que le personnel d’accompagnement des trains sont régulièrement victimes d’agressions. Ils ne sont pas prêts à accepter cet état de fait sans réagir et demandent au canton d‘intervenir.

Ecrire un commentaire