| Communiqués de presse

Le personnel des trains partage la douleur des victimes et de leurs proches

Le personnel des trains veut contribuer à la sécurité

La sous-fédération du personnel des trains du syndicat SEV se sent très concernée par l'agression survenue dans un train samedi dernier. Elle exprime sa profonde sympathie aux familles et proches des victimes et également aux personnes tou-chées par ce drame. Une présence accrue de personnel d'accompagnement dans tous les trains garantirait davantage de sécurité.

Le personnel des trains, représenté par la ZPV, sous-fédération du Syndicat du personnel des transports SEV, compatit à la douleur des proches et des personnes touchées par l'agression survenue le 13 août 2016 à Salez SG dans un train régional de la compagnie Südostbahn. «Nous partageons votre peine», écrit la ZPV dans une lettre de condoléances qu'elle a adressée aux proches des victimes et aux personnes concernées de près par l'agression, mais aussi à tous les groupes professionnels des transports publics et aux organes directeurs des entreprises.

« Cet épisode le prouve: à tout moment, il peut se produire quelque chose de grave», relève la ZPV dans son courrier. Et de rajouter: «La ZPV s'engage pour garantir davantage de sécurité dans les trains!» Les gares sans personnel et les trains non accompagnés augmentent le risque et entretiennent un sentiment d'insécurité chez les voyageurs.

La ZPV en est convaincue: «Pour pouvoir faire face immédiatement aux situations critiques, il faut que du personnel d'accompagnement soit présent dans chaque train. Grâce à notre présence, les passagers se sentent bien plus en sécurité.»

Ecrire un commentaire