| Actualité / journal SEV

Angle droit

Sécurité: pas de compromis

La sécurité est importante pour chacun-e d’entre nous. Nous n’achetons pas un appareil si un doute subsiste quant à son bon fonctionnement. Lorsqu’on acquiert une voiture, on en choisi une qui nous offre plus de sécurité sur la route et pour avoir l’esprit tranquille, on conclut une assurance adaptée. Pourtant dans le monde professionnel, il n’en va pas toujours de même...

C’est très embêtant cette porte anti-incendie qui se ferme à chaque fois qu’on passe. Alors Marta la laisse ouverte. Et soudain ça brûle! La protection pour les mains doit être remontée pour chaque programmation de la machine, alors on débranche le dispositif. Et maintenant Max a deux doigts de moins.

Les directives en cas d’incendie contribuent à limiter les dommages dans le bâtiment ou l’entreprise lorsqu’il y a le feu. Une porte anti-incendie qui reste ouverte représente une transgression qui, en cas d’incendie, peut avoir des conséquences et faire l’objet d’une enquête pénale. Marta a laissé la porte ouverte mais du côté de l’employeur, personne n’a réagi. La Loi sur le travail définit les devoirs des deux parties. Les employé-e-s doivent respecter les dispositions en vigueur et l’employeur doit s’assurer qu’elles soient respectées. Il doit veiller à ce que les installations de sécurité soient en ordre et que les habits et autres éléments de sécurité soient mis à disposition du personnel. Les prescriptions en cas d’incendie règlent également l’emplacement et la forme des portes anti-incendie, ainsi que leur utilisation. Les dispositifs mécaniques ou techniques de protection sur les machines existent pour en sécuriser l’utilisation. Si, lors d’un accident, on constate que le dispositif a été manipulé, cela peut provoquer dans le pire des cas une suspension totale des prestations d’assurance. La Suva distribue du matériel d’information sur le thème de la sécurité au travail dans beaucoup de domaines. La fiche du produit, resp. les manuels techniques contiennent des mises en garde et des directives pour une utilisation en toute sécurité. Les employeurs et les employés, mais aussi les fabricants n’ont pas juste un devoir moral de prendre au sérieux la sécurité mais ils y sont contraints par la loi. Les employeurs fournissent les installations de sécurité nécessaires et contrôlent qu’elles soient utilisées correctement. Les employé-e-s les utilisent et se conforment aux directives, resp. ils évitent de les contourner. Et les fabricants s’efforcent de fournir des produits sûrs. Selon la branche, le produit et le marché, les règles peuvent différer. Une chose n’est pas forcément sûre juste parce qu’il ne s’est encore rien passé. La sécurité est l’affaire de tous, c’est pour cette raison qu’il y a autant de prescriptions. En ce qui concerne la sécurité, nous ne pouvons faire aucun compromis.

Nous en connaissons la raison.

Protection juridique professionnelle du SEV

Ecrire un commentaire