| Actualité / journal SEV

Un grand OUI pour la nouvelle CCT

Au terme d’un processus de négociations de 22 mois, la votation de la nouvelle Convention collective de travail (CCT) du MOB, le Chemin de fer Montreux-Oberland-Bernois, a connu son épilogue le lundi 12 août. La commission de gestion de la section VPT-MOB a dépouillé les bulletins. Pas moins de 153 membres SEV se sont exprimés portant la participation à 79,68%. Avec 137 Oui, 14 Non et 2 bulletins blancs, la nouvelle CCT a donc été plébiscitée à 90%.

La délégation SEV qui appelait à voter Oui est satisfaite de ce résultat et remercie les membres d’avoir exprimé leur avis. Le taux de participation démontre que le personnel syndiqué s’implique fortement dans l’amélioration de ses conditions de travail.

En mai, la consultation sur la CCT MOB avait été suspendue en raison de divergences de points de vue sur les montants de la progression salariale des classes A et B (notre édition 6/2019). Entretemps, les divergences ont été aplanies et la consultation a pu se poursuivre.

Si la CCT a été ainsi plébiscitée, cela est sans doute dû au fait qu’elle apporte des améliorations pour le personnel et que celui-ci a pu participer aux différentes étapes du processus. Il faut noter également l’implication très forte de la délégation de négociation SEV dans les séances préparatoires et dans le contact avec la base avec un SEV-Info après chaque ronde de négociation. S’il a fallu près de deux ans de négociation et plus de 30 séances, c’est parce qu’il s’agissait d’une refonte complète et en profondeur de la CCT. Plus lisible, celle-ci comporte des améliorations notamment sur le système salarial (revalorisation des classes salariales) et sur les indemnités de nuit et du dimanche et pour les interventions d’urgence.

La délégation SEV demeure à disposition de ses membres pour toute demande relative à l’application de cette nouvelle CCT. Elle entrera en vigueur au 1er septembre 2019 avec un effet rétroactif au 1er janvier 2019 en ce qui concerne les salaires.

Yves Sancey

Ecrire un commentaire