| Actualité / journal SEV

CFF Cargo

Suspendre les coupes !

« Après le repli en 2017, le fret ferroviaire a enregistré un bénéfice au premier semestre 2018; globalement, l’année 2018 s’est achevée sur un résultat positif, nettement meilleur que l’année précédente » écrivent les CFF dans leur communiqué de presse du 18 janvier sur les nouvelles orientations de CFF Cargo (voir box). «CFF Cargo stabilise ainsi son résultat et l’améliore de façon notable, deux ans avant l’échéance fixée comme objectif par le plan d’assainissement. Les chiffres montrent que le programme d’assainissement et de développement en cours porte ses fruits».

«Cela minimise la coupe drastique annoncée au printemps 2018. De plus, le résultat se situe de nouveau à un niveau acceptable » précise le secrétaire syndical SEV Philipp Hadorn. «Ceci prouve que les coupes drastiques annoncées en février 2018 par Andreas Meyer en tant que président du Conseil d’administration dépassaient toute mesure. Il a réagi à une année de crise avec effets spéciaux en voulant tout court-circuiter, et ce faisant il a provoqué une hystérie chez CFF Cargo dont on se serait bien passé.

D’ici à 2023, Meyer voulait supprimer 800 postes sur les 2200 postes (ETP) chez Cargo (situation mars 2018) et «examiner» 170 points de desserte sur les 344 existants, resp. de les fermer. En mars 2018, le SEV avait prévenu que les mesures de réorganisation drastiques auraient des répercussions pour le développement futur et le positionnement de CFF Cargo. Il avait exigé la suspension immédiate de la mise en œuvre jusqu’à ce qu’un nouveau Conseil d’administration développe une nouvelle stratégie plus prometteuse. Cette demande a reçu le soutien de plus de 90 membres du Conseil national dans le traitement de la motion Hadorn 18.305 «Prendre le temps de la réflexion, et respecter la volonté de la Confédération et du Parlement».

« Les derniers chiffres montrent qu’à CFF Cargo, il n’y a aucune urgence d’appliquer des mesures tambour-battant. » indique Hadorn. « Le SEV apportera volontiers sa contribution à tout processus de repositionnement. L’objectif de CFF Cargo en matière de politique des transports subsiste: il s’agit de transporter les marchandises en Suisse le plus possible par le rail. En outre CFF Cargo doit pouvoir offrir à son personnel des conditions d’engagement et de travail sociales et de bon niveau, sur le long terme, dans une entreprise saine menée par une direction adéquate. »

Markus Fischer

Plus d’autonomie

Les CFF ont annoncé le 18 janvier qu’ils détachent la division Cargo du groupe et la dirigent depuis le début de l’année à la manière d’une société du groupe autonome. De cette manière, la participation financière minoritaire d’investisseurs sera plus facile à réaliser.

Le Conseil d’administration de CFF Cargo sera renouvelé avec l’objectif d’ouvrir davantage la société vers l’extérieur. Un nouveau membre externe du Conseil d’administration doit être nommé d’ici au printemps 2019. La désignation du nouveau président du Conseil d’administration est prévue pour la période suivant l’arrivée du ou des nouveau(x) partenaire(s). L’appel à partenariat de CFF Cargo a suscité l’intérêt d’acteurs suisses et étrangers.

Le SEV salue la décision de donner une direction autonome à sa filiale Cargo. «Ceci permettra de réduire les conflits d’intérêt internes et d’appliquer la volonté politique», déclare Philipp Hadorn du SEV. «Par cette décision, les CFF confessent qu’avec la direction actuelle du groupe, CFF Cargo n’était pas en mesure de faire prospérer le trafic marchandises.»

Ecrire un commentaire