| Actualité / journal SEV

éévaluation de 3000 francs par anné

Succès pour les B100 de la Maintenance

Aldo Sciamanna, président de BAU Ticino et Doris Matyassy, responsable RH CFF remplaçante.

En juillet 2019, une délégation de la section BAU Ticino a remis aux CFF la pétition «Eux aussi, ils bougent les CFF ! ». Avec plus de 1000 signatures Par ce biais, ils exigent pour les conducteurs de véhicules moteurs (CVM) B100 un salaire approprié, correspondant à leurs prestations et à l’importance de leur fonction professionnelle. «Depuis longtemps, le SEV a thématisé les nombreux départs et les absences de conducteurs de véhicules moteurs B100 chez Maintenance Infrastructure et demandé entre autres des améliorations des conditions d’engagement», souligne le secrétaire syndical Urs Huber. La pétition a permis de mettre davantage de pression et a aidé à trouver un terrain d’entente avec les CFF.

Les CFF et le SEV reconnaissent que les CVM B100 revêtent une importance centrale dans la maintenance et lors des travaux d’entretien et de construction. De plus, il n’y a actuellement pas assez de conducteurs de véhicules moteurs B100 qualifiés sur le marché du travail. Cela entraîne une situation de concurrence accrue entre les entreprises de la branche ferroviaire.

Ainsi les conducteurs de véhicules moteurs B100 de la Maintenance d’Infra reçoivent une réévaluation de 3000 fr. par année dès octobre 2019 et ce jusqu’ à la finalisation du développement du système salarial des CFF. Cet accord met un terme à la conflit concernant la Décision 25.

Commentaires

  • Mermoud

    Mermoud02/10/2019 21:35:59

    Un grand merci pour les autres B100 qui ne font pas partie de la maintenance, rien pour nous. Vous appelez ça un succès... Résultat: une division des mécaniciens B100 et possiblement des démissions.

Ecrire un commentaire