| Actualité / contact.sev

CCT CFF / CFF cargo: retour vers la base

Après les longs mois d’âpres négociations pour le renouvellement de la CCT CFF et CFF Cargo, où le soutien et la mobilisation de la base ont été essentiels, celle-ci est sous toit et entrera en vigueur le 1er mai 2019 pour 3 ans. Depuis la mi-octobre, le SEV est sur le terrain avec le journal et un tract pour remercier les collègues pour leur engagement, expliquer le résultat, répondre aux questions et écouter les critiques.

Le journal est lu de près à Genève.

Le retour de la base est vraiment très bon et ce sont bien souvent les membres qui ont retourné les remerciements pour le travail de négociation du SEV. De jeunes membres ont dit leur fierté d’être syndiqués et que cela a du sens pour eux. Prenant une image, un collègue a déploré que les CFF soient arrivés aux négociations avec une moissonneuse-batteuse.

Notre présence sur le terrain paie: les collègues nous reconnaissent, viennent serrer la main des syndicalistes, osent dire qu’ils sont syndiqué-e-s, racontent les problèmes qu’ils rencontrent, différents selon les services. Devant les exigences de productivité et la fatigue, il y a un très fort besoin de parler et de collectiviser les informations. La situation des intérimaires est très difficile. D’autres craignent des restructurations et les effets de la digitalisation. Dans ce contexte, bénéficier d’une garantie contre le licenciement économique est fortement apprécié.

Le SEV a fait la preuve de sa capacité à négocier et à mobiliser en cas de blocages ou de revendications patronales exagérées. La base sait qu’elle peut compter sur son syndicat et peut affirmer sa fierté d’être cheminot, une profession qui sait se défendre, et d’être membre du SEV. Ce lien est fort et s’est encore renforcé ces derniers mois.

Yves Sancey, Enable JavaScript to view protected content.

Photos : Eric Roset à Genève et Aude Haeni à Lausanne (18 octobre), Alexander Egger à Berne et Biel (22 octobre)

Commentaires

  • Jordan

    Jordan 04/11/2018 10:57:53

    Keine Ahnung was so toll an eurer Arbeit sein soll.
    Es ist ja finanziell nicht wirklich mehr geworden, allerdings meine ganzen Unkosten schon. Alles wird teuer und meine Lebensqualität immer schlechter, wenn der Lohn nicht mit wächst. Verhandlungen die im großen und ganzen nur das beibehalten wollen was man eh schon hat, sind nicht wirklich erfolgreiche.

Ecrire un commentaire