| Actualité / journal SEV

Comité SEV

Adhésion gratuite dès le mois de septembre

Ceux et celles qui adhèrent aux SEV dès le mois de septembre ne paient pas de cotisation jusqu’à la fin de l’année. Ainsi en a décidé le comité SEV lors de sa séance du 19 août. Et le 14 septembre est dédiée justement au recrutement. Autre information importante : le SEV va créer un nouveau secrétariat régional à Olten.

Der SEV will verstärkt Neumitglieder werben – so wie am 11. Mai beim SEV-Anlass für Auszubildende im SBB-Werk Yverdon.

Le 14 septembre est une journée à marquer dans les agendas. Dédiée au recrutement, elle doit permettre de trouver de nombreux nouveaux membres. Pour l’instant, les objectifs fixés ne sont pas atteints. Pour donner un coup de fouet au recrutement, le comité a validé la dispense du paiement des cotisations jusqu’à la fin de l’année pour les personnes qui adhèrent au SEV dès le mois de septembre et jusqu’au 31 décembre. Une action similaire l’an dernier aux tl-leb avait porté ses fruits. Un bilan de cette journée d’action et du « Septembre du recrutement » sera tiré par la responsable Elena Obreschkow, conjointement avec les responsables du recrutement au sein des sous-fédérations.

Toujours en lien avec la présence du SEV sur le terrain et la proximité de la base, le comité s’est penché sur la création d’un secrétariat régional à Olten, à 5 minutes de la gare. Le bail a été signé et dès le 1er octobre les locaux sont à disposition pour des séances. Ils sont donc à disposition du personnel du SEV, ainsi que des sections et des sous-fédérations. La date de l’ouverture d’un secrétariat régional à Olten n’est toutefois pas encore clairement définie. De même que le financement des locaux. La direction du SEV souhaiterait que les sous-fédérations participent pour moitié à son financement. « Elles bénéficieraient ainsi d’un lieu à Olten pour organiser des séances et accueillir des membres et elles donneraient un magnifique signal de cohésion et de solidarité. L’ouverture du secrétariat régional d’Olten deviendra de toute manière réalité car c’est une nécessité. Lorsqu’on voit le nombre d’emplois qui y migrent, le SEV doit y être présent ! », a insisté Giorgio Tuti. Le dossier sera approfondi au mois de septembre.

Vente d’actionsde la Banque Coop

Afin d’être en conformité avec son propre règlement, le comité a décidé de vendre la moitié des actions de la Banque Coop que le SEV possède. En effet, le règlement sur les investissements plafonne à 5% du porte-feuille total le nombre d’actions d’un même titre. Or, en raison des liens historiques des syndicats avec la Banque Coop (autrefois la Banque Centrale Coopérative), il y avait une souplesse d’application. Le comité a pris sa décision à une courte majorité. Ceux qui étaient défavorables à la vente ont argué que l’action avait un bon rendement. Ceux qui y étaient favorables ont plaidé pour un respect du règlement interne qui permet d’éviter un trop grand risque.

Le comité a aussi approuvé l’orientation générale de la stratégie de la communication issue des résultats de la journée de la communication du 2 juillet dernier et de l’analyse effectuée depuis 18 mois en collaboration avec le professeur Stücheli-Herlach de la Haute école des sciences appliquées de Zurich. Les éléments-clés de la future stratégie sont encore et toujours le journal contact.sev dont le rythme de parution et les contenus doivent être analysés, auquel s’ajoutera un nouveau moyen digital interactif encore à définir, un rapport social revisité et la mise en valeur des textes d’orientations, soit les documents centraux de la stratégie du SEV. Les orientations stratégiques doivent maintenant être affinées.

Vivian Bologna

La sécurité dans les transports publics s’est évidemment invitée à la séance du comité en raison de l’attaque d’un train SOB à Salez et en raison du décès d’un conducteur des TPC en juillet dernier, après une agression dont le déroulement reste à déterminer. Dans les dossiers syndicaux, le président Giorgio Tuti a fait le point en invitant tout le monde à se mobiliser en faveur d’AVSplus soumise au vote le 25 septembre et à venir le 10 septembre à Berne pour la manifestation de soutien de l’USS: «Il faut mettre toutes nos forces dans ce dossier. Le résultat de la votation sera un signal en direction des politiciens bourgeois qui massacrent les rentes et veulent augmenter l’âge de la retraite à 67 ans!» Autre sujet brûlant: la récolte de signatures contre la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III): «Rien que par le journal contact.sev, nous avons récolté 3300 signatures! Ce résultat est excellent même si le but n’est pas encore atteint», a souligné Giorgio Tuti. Pour les votations du 25 septembre, le SEV appelle évidemment à voter oui à AVSplus. Il se rallie aux mots d’ordres de l’USS pour les deux autres objets: soit oui pour l’initiative économie verte et non à la Loi sur les services de renseignement.

Ecrire un commentaire