| Communiqués de presse

Swiss personnel au sol: Accord pour les négociations salariales 06

Renversement de tendance: le rétablissement des salaires commence

L’extension économique de Swiss International Airline se reflète enfin sur les salaires des collaborateurs au sol. Les partenaires sociaux se sont mis d’accord – après de dures négociations – comme suit : Augmentation salariale en générale dès le 1.1.07 de 1,1%, 2 jours plus de vacances dès le 1.1.07, une prime unique au mois de décembre 06 de Fr. 1’200 par collaborateur (taux d’occupation 100%). Le paquet de négociations correspond à une adaptation salariale d’environ 3,2%. Avec ce retournement de tendance les syndicats espèrent atteindre un équilibre d’ici quelques années par rapport à la nécessité de rattrapage.

Les prétentions salariales des syndicats s’élevaient à 4% en général pour équilibrer en partie la nécessité de rattrapage. Depuis la fondation de Swiss qui était déjà liée à plusieurs reprises à des réductions salariales, Swiss n’a accordé aucune adaptation salariale générale pour le personnel au sol. Dans la phase de la restructuration le temps de travail avait même été augmenté de 41 à 42 heures par semaine, les cotisations des assurances sociales ont été adaptées à la charge de l’employé et plusieurs prestations salariales complémentaires ont été réduites.

La prétention salariale des syndicats demandait en plus 2% pour les adaptations individuelles. Dans le système salarial actuel des critères définis manque en ce qui concerne le développement des carrières et des salaires individuel. Par un accord sur la base de partenariat social la répartition devrait ainsi protéger des adaptations individuelles à bon vouloir et présenter une transparence et une justification.

La situation économique de Swiss permettait selon l’avis de SEV-GATA une assez grande marge afin de parvenir à ces exigences raisonnables et acceptables.

Le précédent versement déséquilibré de bonus de Swiss à certains collaborateurs ne permettait pas à mettre en valeur tous les services qui ont contribué au résultat satisfaisant de Swiss. Le refus de la part de Swiss en ce qui concerne les négociations et la transparence du système de bonus n’est pas favorable à un bon climat de l’exploitation.

« Avec la clôture de ces négociations le renversement de tendance est lancé, afin que dans les années à venir les nécessités de rattrapage puissent être équilibrées » explique Philipp Hadorn, président de SEV-GATA.

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) est le service du transport aérien du syndicat du personnel des transports SEV.

Ecrire un commentaire