| Actualité / journal SEV

Philipp Hadorn* répond

Cargo en quête de stratégie

CFF Cargo doit-il tendre strictement à rester hors des chiffres rouges et dès lors proposer uniquement des prestations rentables? Ou l’entreprise doit-elle aussi assurer, avec l’aide des deniers publics, des prestations non rentables contribuant au transfert du trafic aussi en trafic intérieur ?

Bonne nouvelle: la cure d’amaigrissement en cours à CFF Cargo est enfin remise en question. Une logique à court terme digne d’une PME n’a pas sa place chez un prestataire qui tient un rôle important dans le système de transport ferroviaire. Il semblerait plus indiqué de déterminer quelles prestations peuvent être proposées de manière rentable et lesquelles devraient bénéficier de subventions supplémentaires découlant d’une volonté politique et financées par les deniers publics, puisque la Confédération tient le rôle de commanditaire.

Certaines prestations du trafic intérieur doivent être assurées de manière contraignante. Les signaux donnés à ce sujet durant les dernières années par les «réels propriétaires», représentés par le Conseil fédéral, l’OFT et les commissions fédérales, sont sans équivoque. Des conditions-cadre ont dû être fixées pour répondre à l’exigence d’auto-financement. Toutefois ces conditions sont impossibles à satisfaire. Et si l’on considère les affaires qui ont fait scandale, par exemple chez Carpostal ou BLS, il semble clair que dans les transports publics, une logique de PME est vouée à l’échec.

Il s’agit maintenant pour CFF Cargo de démontrer sans ambiguïté aux actionnaires minoritaires avec quels instruments et quel financement le transfert du trafic peut se faire de manière sensée dans le trafic intérieur également. C’est l’unique manière de traiter les affaires franchement et d’apporter une contribution importante au transfert du trafic, dans l’intérêt de toute la chaîne de logistique, depuis le fabricant jusqu’au consommateur, en passant par les divers partenaires de logistique, les artisans et les entreprises de distribution.

*Philipp Hadorn est secrétaire syndical SEV en charge de Cargo.

As-tu une question pour le SEV? Ecris-nous à Enable JavaScript to view protected content..

Ecrire un commentaire