| Actualité / journal SEV

Comité SEV

C’est Non à Forta

Le comité du SEV s’est réuni pour sa dernière séance de l’année le 16 décembre : il a adopté les points forts 2017 et donné ses mots d’ordre en vue des votations du 12 février.

Le comité a décidé de recommander à ses membres de refuser FORTA (Fonds pour les routes nationales et pour le trafic d’agglomération). Le SEV est favorable à un fonds routier, mais le projet soumis au peuple prévoit un financement (1/4 par l’essence et ¾ par la Confédération) qui n’est plus celui envisagé pendant la consultation (1/3 Confédération- 2/3 usagers). La nouvelle mouture plombe les comptes de la Confédération de 650 millions supplémentaires. Cela engendrerait des coupes dans le service public.

C’est dans le même esprit que le comité recommande de voter non à la Réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) qui va réduire les recettes de la Confédération, des communes et des cantons. Les conséquences sur les transports publics seraient dévastateurs. Enfin, le comité soutient la naturalisation facilitée des étrangers de la 3e génération, suivant ainsi l’USS.

Les points forts 2017

Le comité du SEV a complété les points forts 2017 – déjà abordés en novembre. Parmi les nouveautés, le suivi de près de RailFit 20/30, et tout autre projet de démantèlement similaire dans les transports publics. Dans le domaine des agressions contre le personnel des transports publics, il s’agit de maintenir la pression, en particulier sur les autorités de poursuite pénale. Le SEV veut aussi développer des positions et des revendications en relation avec la digitalisation et la mobilité 4.0.

En politique sociale, l’accent est principalement porté à la lutte contre le démantèlement issu de la révision « Prévoyance vieillesse 2020 » (pas de hausse à de l’âge de la retraite à 67 ans ni de démantèlement des prestations).

Enfin, sur le plan de la politique des transports, c’est la lutte contre la stratégie OFT 2030 – en particulier contre le vent de libéralisation et de privatision – qui figure en bonne place des points forts, ainsi qu’un financement équilibré du Trafic régional.

vbo

Ecrire un commentaire