| Communiqués de presse

Les associations du personnel refusent de signer

Aucun accord n'a été trouvé lors des négociations salariales avec les CFF

Les négociations salariales des organisations du personnel avec les CFF se sont terminées sans résultat. Les CFF ont refusé de faire un tout petit effort pour dépasser le minimum nécessaire permettant tout bonnement au nouveau système salarial de fonctionner.

«C'est vraiment pingre!» a déclaré Manuel Avallone, vice-président du SEV et chef de la délégation de négociations des quatre syndicats et associations du personnel. Sur pression des CFF, un système salarial vient d'être introduit. Il est plus orienté sur le marché et donc correspond aux besoins de l'entreprise. Ce système prévoit une évolution des salaires sur 20 ans environ ainsi qu'un système de primes pour les très bonnes prestations. Afin que ces deux éléments puissent tout bonnement fonctionner, et selon le procès-verbal des négociations de l'époque, une augmentation de 0.5% de la masse salariale est indispensable. Les CFF ont d'emblée joué la carte de l'offre zéro. Ils ont même été jusqu’à l’absurde avec leur propre système en biffant les primes des prestations et les élévations dans le système.

Les bonus des hauts cadres hors CCT ne sont pas concernés; d'ailleurs une croissance sensible se dessine car la direction des CFF veut sans doute se récompenser de l'amélioration de la satisfaction du personnel.

Après de durs pourparlers, les CFF ont concédé les 0.5 pour-cent nécessaires. La délégation de négociations était d'avis que le personnel méritait aussi un petit signe de reconnaissance et demanda 0.1% de plus, ce qui aurait coûté aux CFF 2 millions de francs. Les CFF ayant refusé la proposition, les associations du personnel ont mis fin aux négociations sans qu'aucun accord ne soit trouvé. Ils devront appliquer leur offre minimale de façon unilatérale.

Les augmentations réelles des salaires ne figuraient pas à l'ordre du jour car il y a une année déjà, une augmentation sur deux ans des plages salariales avait été convenue. Celle-ci n'a toutefois un effet direct que sur les salaires de très peu de collaborateurs CFF; elle n’améliore qu’à moyen terme les perspectives de l'évolution des salaires.

Ecrire un commentaire