| Communiqués de presse

Négociations salariales avec les CFF interrompues

Les CFF refusent de continuer la discussion sur les salaires avec les partenaires sociaux

Bien que les syndicats se soient aujourd’hui montrés prêts à faire de grandes concessions, les CFF ont refusé de continuer à discuter sur leurs revendications salariales. Les CFF n’ont pas voulu entrer en matière sur la proposition syndicale, ils ont interrompu les négociations.

Au vu des derniers chiffres du renchérissement et de la situation économique actuelle des CFF, la communauté de négociations composée du SEV, de transfair, du VSLF et de l’ACTP a fait aujourd’hui un grand pas en direction des CFF. Etonnamment, les CFF ne sont pas entrés en matière sur cette proposition, la considérant comme une base inutilisable pour continuer les négociations.

Après cette interruption provoquée par les CFF, la communauté de négociations a réfléchi à la suite des opérations. Elle s’en tient à son offre présentée aujourd’hui mais se réserve également la possibilité de faire appel au tribunal arbitral.

La première revendication de la communauté de négociations comprenait la pleine compensation du renchérissement, les adaptations salariales dues au système de salaire ainsi qu’une augmentation réelle des salaires d’un pour-cent. Depuis lors, les syndicats ont adapté leur revendication au vu de la baisse inattendue de l’indice des prix à la consommation du mois de novembre. Ils ont aussi réduit de moitié leurs exigences pour l’augmentation réelle des salaires. Il est vraiment étonnant que les CFF ne veuillent pas continuer à négocier sur une telle base.

La revendication ainsi adaptée des associations de personnel se situe dans la moyenne des résultats salariaux obtenus dans la branche. Elle est correcte si l’on considère que les CFF réalisent de très bons résultats et qu’ils profitent d’une nouvelle augmentation de la productivité de plus de 5 pour-cent. Les CFF ont basé leur argumentation sur la crise financière, mais cela n’est pas justifié si l’on considère la situation actuelle de la branche des transports en Suisse.


Pour de plus amples renseignements,

Ecrire un commentaire