| Actualité / journal SEV, Coronavirus

VPT

Journées VPT annulées: «Ce n’est pas de gaieté de coeur»

La VPT avait annulé la journée de branche retraité-e-e au mois de mars en raison de la crise du coronavirus. Elle a aussi décidé d’annuler les journées VPT 2020 de cet automne. Le président central VPT Gilbert D’Alessandro explique ces choix.

Gilbert, pourquoi ne pas avoir attendu que l’été passe pour décider d’annuler?

C’est avec un immense regret que nous avons pris la décision d’annuler les journées VPT de cette année. Mais nous voulions absolument protéger les participant-e-s. Et comme ces journées VPT sont particulièrement suivies par les collègues retraité-e-s, la crise nous a obligés de les protéger. Et dans notre sous-fédération forte de 10000 membres, nous comptons quelque 3000 retraité-e-s. Pas question de prendre des risques sanitaires. La question financière a aussi joué un rôle, car ces journées se préparent tôt. Il s’agit de réserver des salles, les traiteurs, préparer la brochure, etc... Mais encore une fois, la raison principale est sanitaire. C’est la meilleure décision que la VPT pouvait prendre.

Que ressens-tu d’avoir dû renoncer à ces journées, alors que 2020 rimait avec nouvelle formule?

Cela me fait mal de devoir renoncer à ces journées car ce sont de très beaux moments de partage et de convivialité. Ce n’est donc vraiment pas de gaieté de coeur que nous l’avons prise. C’est particulièrement dur parce qu’en 2020 nous devions inaugurer la nouvelle formule qui prévoit des journées VPT tous les deux ans et plus chaque année. Mais nous serons donc encore plus heureux de pouvoir les mettre sur pied en 2021. D’un point de vue du contenu, nous nous recentrons sur des orateurs du monde syndical et des thèmes concernants pour nos membres.

 

Commentaires

  • MILLIOUD Bernard

    MILLIOUD Bernard27/06/2020 17:09:06

    Comme je suis souvent intervenu lors des assemblée de la branche . Je tiens
    une fois de plus à faire remarquer que les retraités sont de bons payeurs de cotisations. Mais le S.E.V. malgrès des promesses ne fait rien pour nous augmenter les retraites. Membre du syndicat depuis le 1er juillet 1961, retraité depuis 20 ans, ( sans aucune augmentation ) Merci de prendre le temps de lire
    mon message. Sans rancune, cordiales salutations.

    Cher Bernard,
    Merci de ton commentaire.
    Au SEV comme à l’Union syndicale suisse, nous sommes bien conscients que le pouvoir d’achat des retraité-e-s ne fait que baisser. C’est pourquoi nous avons d’abord essayé d’augmenter les rente AVS avec AVSplus. Hélas, la population suisse a rejeté le texte.
    Nous poursuivons cette lutte avec l’initiative pour une 13e rente AVS. Nous intervenons aussi dans le cadre des caisses de pension pour éviter des réductions de rente.
    Pour les pensionné-e-s, nous sommes aussi très actifs pour la défense des FVP qui sont remis en question.
    Le contexte général est difficile. Il y a peu de place pour les projets progressistes.
    Mais nous ne lâchons rien et nous nous engageons pour les actifs comme pour les retraité-e-s.
    Et nous avons besoin de chaque membre. J’en profite donc pour te remercier de ta fidélité.

Ecrire un commentaire