| Actualité / journal SEV

Commentaire

Swiss – sur la voie du succès

Le personnel au sol organisé chez SEV-GATA a contribué à l’envol de Swiss en 2018.

Swiss a des airs de fête en ce moment. Les chiffres sont impressionnants: la compagnie affiche 636 millions de francs de bénéfices en 2018. La flotte a accueilli des boeings 777 et des séries C. Les chiffres obtenus aujourd’hui par Swiss dépassent tous les bilans jamais publiés.

Grèves en Europe

Le chaos de l’été 2018 restera inscrit dans les annales, aussi au vu du nombre élevé de vols annulés. Même si Swiss n’était pas directement responsable: Lufthansa porte sa part de responsabilité.

N’aurait-on pas dû augmenter encore la pression vis-à-vis de la maison mère allemande pour un meilleur partenariat social dans les aéroports et avec les prestataires de services? Avec de meilleures conditions de travail les syndicats européens auraient pu renoncer à faire des appels à la grève, les passagers ne seraient pas restés coincés dans les aéroports et le résultat de la filiale helvétique de Lufthansa aurait encore pris l’ascenseur.

Croissance des effectifs

Alors que le CEO de Swiss Thomas Klühr présentait tranquillement les résultats réjouissants de l’année 2018, les prestations du personnel ont aussi été mentionnées sans détour. A juste titre: les retards, les suppressions de vols, les nouveaux avions signifient du travail supplémentaire pour les employés. Avec la croissance continuelle des 10 dernières années, Swiss va certainement dépasser les 10000 employé-e-s en 2019.

Système salarial

Durant les dernières années, Swiss a tenu ses promesses. Le personnel au sol organisé auprès de SEV-GATA a pu obtenir un résultat satisfaisant lors des négociations salariales, ainsi les collaboratrices et collaborateurs reçoivent aussi leur part sur les bénéfices réalisés. Une petite part, mais c’est toujours ça! Les négociations pour un bon système salarial sont encore en cours. Swiss sait que si elle dispose d’un système salarial clair et attrayant, elle sera mieux positionnée sur le marché de l’emploi. Avec les 1000 personnes à recruter en 2019 et une augmentation de 350 postes à temps complet, c’est une chose dont elle doit se préoccuper.

Climat et transports aériens

Swiss & LH se préoccupent également beaucoup de la question du changement climatique. Les bénéfices doivent être investis d’une part dans l’amélioration des conditions de travail mais d’autre part également dans de nouvelles technologies respectant l’environnement. L’aviation continuera de jouer un rôle important dans la mobilité. Mais il faut tout entreprendre afin que les nuisances diminuent considérablement. Le risque est trop grand sinon que les conditions du réchauffement climatique s’aggravent à tel point que les autorités politiques tirent la sonnette d’alarme et que prendre l’avion soit soudain réservé à une élite, ce qui aurait de graves conséquences sur l’emploi. La solution écologique doit venir de l’intérieur, preuves à l’appui, afin que la mobilité ne nuise pas aux générations futures.

Philipp Hadorn, secrétaire syndical SEV et président SEV-GATA

Enable JavaScript to view protected content.

Résultat financier de Swiss

Durant l’exercice 2018, Swiss a augmenté son bénéfice d’exploitation de 16%, qui totalise 636 millions de francs (contre 548 millions en 2017). Elle affiche ainsi le meilleur résultat jamais obtenu. Selon les données de Swiss, au vu de la capacité supplémentaire et du taux d’occupation élevé, son chiffre d’affaires a augmenté de 7% par rapport à l’année précédente pour atteindre les 5,3 milliards de francs.

Ont contribué à ce bon résultat les investissements dans la flotte et les offres premium, la bonne conjoncture, le succès des opérations de couverture sur le carburant et divers effets ponctuels.

Ecrire un commentaire