| Focus.SEV

CCT BLS

CCT conclue avec succès

A l’automne 2016, les partenaires sociaux se sont mis d’accord pour entamer des négociations CCT suite à la révision de la Loi sur la durée du travail (LDT) et de son Ordonnance (OLDT). Après quatre rondes de négociations constructives, les adaptations de la CCT ont été acceptées par la conférence CCT du SEV.

Les nouvelles dispositions de la LDT et de l’OLDT seront adoptées définitivement cet été par le Conseil fédéral. Les partenaires sociaux (les syndicats SEV, transfair, VSLF et le BLS) ont examiné ensemble durant les dernières semaines les répercussions de la révision et ont négocié les adaptations dans la convention collective de travail BLS. Après quatre rondes de négociations, le 31 mai dernier un résultat a pu être obtenu, qui a été accepté par les organes compétents du BLS (le Conseil d’administration) et des syndicats (conférence CCT SEV).

Echange équilibré entre les deux parties

Les points principaux négociés concernent les dispositions au sujet des pauses et des dimanches de repos. Les nouvelles réglementations des pauses ont pu être atténuées par une extension des suppléments pour travail de nuit. En ce qui concerne les nouvelles réglementations pour les dimanches de repos, le personnel BLS concerné profite en particulier de week-ends entiers garantis, ce qui représente une amélioration par rapport à la situation actuelle.

Pour certaines branches comme la navigation, les travaux et l’entretien, les ateliers ou le personnel de sécurité, de nouvelles dispositions d’exception ont été établies ou des adaptations ont été faites dans les anciennes.

Plus attrayant pour les jeunes employé-e-s et les familles

Mis à part les adaptations liées à la révision LDT/OLDT, les partenaires sociaux ont convenu ensemble d’autres mesures étendues dont profiteront en particulier les jeunes employé-e-s dans le domaine de la construction des voies de communication. Le BLS a constaté durant les dernières années qu’il était très difficile d’engager des jeunes monteurs de voies diplômés au vu des bas salaires de départ proposés. A l’avenir les salaires devront augmenter plus rapidement, ce qui rend le BLS beaucoup plus attrayant pour les jeunes employé-e-s de la voie.

En outre, le congé paternité de 10 jours déjà octroyé actuellement ainsi que le congé maternité de 18 semaines ont été ancrés dans la CCT. Ceci résulte de la décision rendue en décembre 2017 par le Tribunal arbitral.

Discussions constructives et issue positive

Lors des négociations nous avons pu ressentir de la confiance de part et d’autre. Michael Buletti, secrétaire syndical SEV et responsable des négociations pour les syndicats, a déclaré que «les discussions se sont déroulées de manière constructives et tout le monde a montré de la bonne volonté pour trouver des solutions». Toutefois, comme toujours lors de négociations, il n’y a pas que des gagnants avec cette nouvelle CCT et une petite partie du personnel doit encaisser certaines détériorations. «Pour nous, il était important que le personnel concerné par les modifications reçoive au moins la moitié de ce que le BLS gagnera en productivité grâce aux adaptations découlant de la révision LDT. Nous avons pu l’obtenir et c’est pourquoi nous considérons que les négociations sont un succès» conclut Michael Buletti. La nouvelle CCT entrera en vigueur au changement d’horaire 2018-2019.

Chantal Fischer/ MV

Commentaires

  • Erich Gerber

    Erich Gerber12/07/2018 10:33:18

    Herbst 2016 ??? Was soll das...
    Fehlerteufel oder ?

  • Kommunikation SEV

    Kommunikation SEV12/07/2018 11:06:54

    Die Revision des AZG und der dazugehörigen Verordnung hat bereits im Sommer 2016 begonnen. Inzwischen war die Vorlage in der Vernehmlassung und soll auf den Fahrplanwechsel am 9. Dezember 2018 in Kraft treten, weshalb der GAV jetzt entsprechend angepasst werden musste.

Ecrire un commentaire