| Actualité / journal SEV

Trafic grandes lignes

Une solution commune CFF-BLS est encore possible

L’Office fédéral des transports (OFT) vient d’annoncer le report de sa décision sur l’octroi des concessions du trafic grandes lignes. Comme l’a toujours affirmé le SEV, un tel changement est lourd de conséquences et nécessite une analyse approfondie. Pour le SEV, il reste suffisamment de temps d’ici juillet 2018 pour que les CFF et le BLS trouvent une solution commune pour l’exploitation des grandes lignes. « La coopération a fait le succès du rail suisse. La concurrence ne pourra que l’affaiblir », souligne Giorgio Tuti, président du SEV. « Le fait que l’OFT annonce le report de sa décision pour le mois de juillet démontre que l’octroi d’une concession pour le trafic grandes lignes n’est pas à prendre à la légère. Les conséquences d’un transfert de concessions seraient immenses pour les entreprises et le personnel », souligne Giorgio Tuti. « Le SEV appelle encore une fois les dirigeants des CFF et du BLS à chercher la coopération dans ce dossier. Une fragmentation des concessions du trafic grandes lignes aurait des répercussions à très long terme sur le chemin de fer helvétique puisque cela ne ferait qu’aiguiser l’appétit d’entreprises ne recherchant que les profits des grandes lignes. C’est donc l’exploitation du trafic régional qui est également en péril. » Pour le SEV, la concurrence n’apportera que des problèmes au rail suisse, réputé internationalement pour sa qualité. Prendre le chemin qu’ont suivi des pays comme la Suède serait une immense erreur.

SEV

Commentaires

  • Markus Ramseier

    Markus Ramseier26/10/2017 09:46:25

    Ich als BLS Mitarbeiter fühle mich beim Lesen dieses Artikels wie ein SEV Mitglied zweiter Klasse. Ich verlange vom SEV dass er sich zum Thema Fernverkehr neutraler verhält, schliesslich vertritt er auch die BLS Mitarbeiter. Wendet besser eure Kraft dafür auf, dass beim Eintritt der Fernbusse alles mit rechten Dingen läuft.

Ecrire un commentaire