| Actualité / journal SEV, Thèmes principaux contact.sev

Des mots forts pour une AVS forte

Plus de 20000 personnes pour soutenir l’AVS, coeur de l’Etat social

L’AVS est le coeur de l’Etat social helvétique, grâce notamment au rapport coûts/prestations qu’aucune autre assurance ne peut proposer.

Il faut stopper les attaques contre les rentes. Tel est le message de Giorgio Tuti devant les militants SEV, très nombreux samedi à Berne.

Sept orateurs et oratrices ont pris la parole au terme de la manifestation sur la tribune érigée à l’Aargauer Stalden. Et pour commencer, Paul Rechsteiner, président de l’USS. En tant que conseiller aux Etats, il a participé aux débats portant sur «Prévoyance vieillesse 2020». La Commission sociale du Conseil national vient maintenant de démolir la version des Etats que Rechsteiner. «Un sale jeu car l’AVS est le coeur de l’Etat social helvétique.» Pour lui, il est évident que sans les syndicats rien ne fonctionnerait dans ce domaine: «La solidarité entre les générations et les différents groupes de la société a besoin de la force de notre mouvement.»

Les retraité-e-s, des porcs?

Giorgio Tuti était déjà chaudement applaudi lorsque l’animateur rappelait que le SEV avait, à lui seul, recueilli plus d’un cinquième des signatures en faveur de l’initiative. Il faut dire que les militants du SEV attendaient ce moment avec impatience: «Il y a une volonté délibérée d’employeurs, de politiciens bourgeois, d’assurances ou de banquiers de dénigrer l’AVS.» Ils peuvent ainsi augmenter l’âge de la retraite et baisser les prestations. Giorgio Tuti n’a pas mâché ses mots en évoquant l’action de communication du PDC, jeudi dernier: Des porcs estampillés AVSplus avaient droit à un menu trois-plats. «On peut retourner cette action dans tous les sens: pour le PDC, les retraités et le retraitées sont apparemment des cochons...» Et pour clore, le président du SEV a lancé un nouvel appel à voter oui le 25 septembre à AVSplus: «Car nous l’avons mérité!»

Vania Alleva, présidente d’UNIA, a évoqué le «massacre des rentes» que la majorité bourgeoise du Conseil national proposera juste après le 25septembre et son collègue Aldo Ferrari a rappelé que c’est seulement à l’AVS qu’une hausse des cotisations engendre une augmentation des rentes, alors que les rentes du 2e pilier baissent malgré une hausse des cotisations.

Quant à Arno Kerst, de Syna, il a tissé des liens avec la volonté bourgeoise de s’attaquer à l’enregistrement du temps de travail. «C’est le système social dans son ensemble qu’on attaque.»

Katharina Prelicz et Cora Antonioli du SSP ont mis le doigt sur le combat des femmes contre le relèvement de l’âge de la retraite à 65 ans. Enfin, Patrizia Mordini de Syndicom a parlé du point de vue des jeunes: «Une péjoration de l’AVS les sanctionnerait durement, car ils risquent de cotiser davantage pour des rentes moins bonnes. pmo/vbo

Manuela Cattani, de la CGAS, a été tranchante: «Le cynisme de la droite du Conseil national et du Conseil fédéral n’a pas de limite. Il n’y a pas d’argent pour AVSplus, mais au même moment les entreprises bénéficient de cadeaux grâce à RIE III. C’est le Grand Soir du patronat!»

De son côté, Natscha Wey, co-présidente des femmes socialistes, a vanté les vertus de l’AVS, la seule assurance sociale où les inégalités disparaissent: «L’AVS tient compte du travail au sein de la famille, de l’éducation des enfants ou des soins aux parents. Les rentes moyennes AVS sont quasi équivalentes entre hommes et femmes. Mais l’AVS ne suffit pas à vivre. Il faut donc voter oui le 25 septembre!»

Quant à Doris Bianchi, de l’USS, elle a rappelé que «les baisses des rentes ont toujours été combattues avec succès devant le peuple». vbo

Commentaires

  • Erwin Anneler

    Erwin Anneler 15/09/2016 17:41:22

    In jedem Kanton der Schweiz gibt es das zufriedene schwarze Hausschwein. Es grast zu Hause und kann ohne Probleme damit klarkommen.
    Nur im Kt.Wallis, sozusagen unter den Augen der Kurie gibt es eine Spezies die sich kohl-rabenschwarzes Wollschwein nennt. So eines hat sich letztlich als "Mehrschwein der Gattung Fremdgraser mit Fruchthinterlassung geoutet".
    Merke aber bevor du urteilst, in jedem CVP Schwein ist ein Mensch versteckt.

    Nüt für unguet, aber was da auf dem Bundesplatz passiert ist, ist mehr als nur eine Schweinerei, es ist eine saumässige Gemeinheit.

Ecrire un commentaire