| Actualité / journal SEV

Cours de formation: pour le fond, pas pour la forme

Les cours proposés par le SEV et Movendo sont très appréciés.

La formation continue d’abord, mais aussi la formation de base, font partie des priorités du SEV depuis des lustres. Alors que le programme des cours Movendo et SEV 2022 vient de sortir, la responsable de la formation du SEV Lucie Waser évoque les principales nouveautés. Elle porte aussi un regard sur les efforts de l’Union syndicale suisse pour le jeunes. Entretien.

Lucie, nos membres aiment suivre des les cours qu’on leur propose. Quelles sont les nouveautés du programme Movendo et SEV 2022 ?

Au SEV, la formation est dans les mains de la secrétaire syndicale Lucie Waser.
Il y a deux nouveautés qui concerne le recrutement de nouveaux et nouvelles membres. Le premier offrant les bases pour convaincre des collègues à adhérer et le second destiné à ceux et celles qui ont déjà de l’expérience dans le recrutement. Le but est de mettre en place les meilleures conditions pour qu’on se renforce et comme nos militant-e-s sont nos meilleurs ambassadeurs, leur formation est essentielle. Ainsi, avec les efforts de l’appareil professionnel et des militant-e-s nous pouvons parvenir à syndiquer encore davantage.

On imagine que le recrutement n’est pas le seul domaine où il y a des nouveautés ...

Effectivement, comme les visites du Palais fédéral intéressent particulièrement nos membres, nous allons proposer des visites en français et en italien également, alors que nous ne les proposions qu’en allemand jusqu’à présent. Ces visites se déroulent lors des journées où l’on découvre aussi le secrétariat central du SEV à Berne. La visite du Palais fédéral avec un-e parlementaire engagé dans la politique des transports a pour objectif de montrer ce que fait le SEV en faveur des conditions-cadre régissant les conditions d’engagement de nos membres. Notre implication politique est un pilier central de notre action et il est important de le montrer. On ne fait pas seulement du travail syndical ou de la défense individuelle.

Les membres apprécient les cours proposés par le SEV. Quels sont les offres les plus courues ?

Nos membres sont particulièrement intéressé-e-s par les cours donnés par des intervenant-e-s / formateurs-trices SEV. Cela démontre la qualité de nos cours et de leur pertinence. Dans le détail, je constate qu’ils et elles apprécient tout particulièrement les modules 1-3, des cours que nous proposons en coopération avec Movendo, ceux dédiés au renforcement des sections et au travail syndical, ainsi que ceux sur la Loi sur la durée du travail. La journée de formation des femmes pourrait aussi accueillir davantage de participantes qu’il n’y a de places disponibles.

La formation est une prestation importante du SEV. Quels sont les droits et les devoirs de nos membres ?

Chaque membre peut se former grâce au SEV et a droit à au moins un cours par année. En plus des cours qui sont publiés dans le cahier de formation Movendo, ceux-ci sont disponibles sur les sites dédiés (sev-online.ch et movendo.ch) où l’offre est actualisée en permanence tout au long de l’année. Au terme des cours, les participant-e-s reçoivent une attestation de suivi du cours qu’ils peuvent utiliser auprès de leur employeur mais aussi dans leur CV.

Dans le domaine des devoirs, le comité SEV vient de mettre à jour les conditions d’annulation de participation aux cours. Les membres peuvent annuler sans frais jusqu’à un mois avant le cours pour lequel ils et elles se sont inscrit-e-s. Ensuite, les frais qui peuvent leur être facturés dépendront de la raison de l’annulation. Cette adaptation du règlement a été nécessaire pour des questions de coûts d’une part, mais aussi pour permettre à des personnes sur la liste d’attente de pouvoir suivre le cours si des places se libèrent suffisamment tôt.

La formation continue n’est pas le seul cheval de bataille du SEV. Il s’engage aussi pour la formation de base. Pourquoi ?

Avec les acteurs des transports publics, nous participons à l’actualisation des besoins de la branche et donc de la formation des apprenant-e-s. Dès août 2022, il y aura trois nouveaux profils professionnels dans la branche. Nous formons aussi les apprenant-e-s LOGIN au SEV où ils et elle viennent passer une partie de leur apprentissage. Le SEV s’implique pour la relève dans les transports publics, non seulement parce qu’il s’engage pour la branche, mais aussi pour favoriser l’apprentissage en général dans notre société. Sur ce dernier point, le SEV est aussi actif avec l’Union syndicale suisse pour éviter le sous-emploi chez les jeunes. Les syndicats s’engagent pour la jeunesse. C’est une question de responsabilité sociale.

Le SEV entend aussi améliorer la formation des retraité-e-s. Nous sommes en discussion avec la PV et les autres sous-fédérations pour proposer des offres afin de favoriser le maintien des retraité-e-s au sein de notre syndicat. Des informations plus détaillées suivront l’année prochaine sur ce point !

Vivian Bologna
Enable JavaScript to view protected content.

La formation, une des clés de l’emploi

 

Editorial de Christian Fankhauser, vice-président SEV

Celui qui privilégie la formation a plus de chances sur le marché du travail. Le SEV l’a bien compris et il encourage depuis très longtemps la formation continue. D’une part en proposant lui-même des cours là où il a les compétences et les connaissances reconnues – notamment sur le temps de travail – mais aussi en collaborant avec Movendo, l’institut de formation des syndicats qui aborde des aspects de la politique, du travail, de l’économie, de la société, de la communication ou de la conduite d’équipe.

Les offres de formation continue sont particulièrement appréciées de nos membres pour leur qualité et sont aussi ainsi de facto un formidable argument pour convaincre les personnes non syndiquées de rejoindre le SEV. C’est une des raisons pour lesquelles nous mettons le thème au coeur de cette édition de notre journal.

Comme déjà esquissé plus haut, le SEV fait de la formation continue une priorité. Ce n’est pas par pure conviction idéologique. Les études démontrent depuis bien longtemps que la formation est une barrière importante au chômage et à la précarité. La mise à niveau des connaissances ou l’acquisition de nouveaux savoirs sont des facteurs primordiaux dans la recherche d’emploi ou dans le développement d’une carrière professionnelle.

Les défis que pose la digitalisation avec ses risques et ses opportunités viennent encore accentuer son importance. La formation continue figure d’ailleurs de manière récurrente dans les revendications que nous formulons auprès des employeurs, dans le cadre du partenariat social.

Elle est aussi au centre de tout processus de reconversion dans les transports publics comme ailleurs. Hasard du calendrier, ce vendredi se tient la table ronde appelée de ses voeux par le SEV pour trouver une solution de branche à la nécessaire réinsertion professionnelle, alors que nombre d’entreprises n’ont pas la taille critique pour proposer des solutions en cas de problème de santé.

On le voit, les raisons qui poussent à se former sont nombreuses et l’actualité nous offre d’excellentes raisons d’en parler. La parution du programme des cours Movendo et du SEV 2022 en est une.

Il existe en format papier ou en format électronique à découvrir sur notre site internet.

De nombreux cours affichent rapidement complet, donc ne perdez pas de temps. Le jeu en vaut la chandelle, à court comme à moyen et long terme !

Formation : l’équipe SEV

Au SEV, la formation est dans les mains de Lucie Waser. Autour d’elle agissent de nombreuses autres personnes pour gérer l’organisation des cours: Laura Rittiner au secrétariat central, et les personnes suivantes dans les secrétariats régionaux : Tony Mainolfi en Romandie, Angela Moonen au secrétariat zurichois, Angelo Stroppini au Tessin.

Concernant Movendo, l’Institut de formation des syndicats, est dirigé par Michael Herzka.

Au comité de Movendo, le SEV est représenté par le vice-président Christian Fankhauser.

Retrouve toutes les prestations offertes par le SEV sur sev-online.ch/avantages