| Actualité / journal SEV

Comité SEV

Le Congrès du SEV 2021 sur un jour au lieu de deux

Le comité SEV s’est réuni pour la dernière fois avant la pause estivale. La crise sanitaire figurait au menu de cette séance. Concernant la crise, le président du SEV Giorgio Tuti a rappelé la ligne du SEV pour la suite, avec les difficultés financières qui touchent les entreprises de transport, en particulier celles qui sont actives dans le tourisme qui dépendent de la reprise économique nationale et au-delà des frontières: «L’objectif principal est le maintien des emplois, des conditions de travail et le paiement des salaires. Les conséquences de la crise ne doivent pas être payées par le personnel.»

A moyen terme, les inquiétudes du comité concernent d’éventuelles volontés d’entreprises de (re)négocier des conventions collectives de travail pour tenter de les détériorer. «Il est évident que nous balayerons de telles idées», rassure Giorgio Tuti.

Rapport très positif de la Commission de gestion

Le comité SEV a aussi pris connaissance du rapport de la Commission de gestion pour 2019. Son président Urs Frank s’est dit satisfait que la nouvelle direction syndicale forme déjà un team rôdé qui fonctionne bien, après si peu de temps. La CG tient aussi à remercier Manuel Avallone, vice-président sortant, pour son profond engagement en faveur des membres SEV. La CG loue aussi l’organisation exemplaire et la qualité des activités du centenaire et l’engagement du personnel. Elle constate aussi que le comité fonctionne bien. La CG recommande par ailleurs de modifier le rythme du Congrès. Un espacement de quatre ans entre les congrès serait bienvenu. D’une part afin d’avoir réellement le temps de mettre en application les décisions du Congrès, d’autre part aussi pour des raisons financières. Concernant les commissions, la CG remercie la Commission des femmes pour son énorme engagement pour la grève des femmes de l’an dernier et salue les jeunes du SEV, motivés et engagés. « Le recrutement et l’encadrement des nouveaux membres figure en premier lieu dans l’ordre du jour de la Commission. C’est vraiment plaisant et rafraîchissant de voir comment les membres de la commission de jeunesse s’engagent», relève la CG.

Un Congrès d’un jour en 2021

Pour faire face aux incertitudes financières liées à la crise sanitaire, mais aussi à la diminution des cotisations des membres, le comité a décidé de réduire à un seul jour le Congrès SEV de 2021. Par ailleurs, le rythme des séances du comité sera de huit séances en général par année dès 2021.

Le comité a en effet constaté ces dernières années qu’avec huit séances, il parvient à traiter de manière optimale les affaires.

Ecrire un commentaire