| SEV Info

Accident de travail mortel aux CFF

Le rapport intermédiaire du SESE soutient les revendications du SEV

© SBB CFF FFS

Le rapport intermédiaire du SESE montre que la cause de l’accident réside dans des défauts techniques. Ces résultats montrent que nos revendications sont justifiées.

Le rapport intermédiaire du Service suisse d’enquête de sécurité a montré clairement que des défauts techniques sont à l’origine de l’accident tragique dont a été victime le chef assistant-clientèle le 4 août dernier et qu’il n’y a pas eu de faute de sa part.

Nous demandons que les CFF se focalisent sur le fait de garantir la sécurité du personnel et des clients. Les CFF soumettent actuellement toutes les portes des voitures de type VU IV à un contrôle supplémentaire. Ce contrôle devrait être fini jusqu’à la fin de cette semaine selon les dires des CFF lors d’une séance avec le SEV le 14 août dernier. Nous exigeons que les voitures dont le système anti-pincement ne fonctionne pas soient retirées du trafic.

Dans un 2e temps, le système actuel de désactivation de la protection anti-pincement doit être remplacement comme le signale le SESE. Les CFF doivent aussi engager davantage de personnel qualifié dans l’entretien.

Dans leur communiqué de ce mercredi 21 août, les CFF indiquent avoir analysé le processus d’expédition et en avoir discuté avec les partenaires sociaux. Ce qui n’est pas correct. Nous avons certes discuté du processus d’expédition et exigé des changements dans le processus de départ: l’assistant-clientèle doit autoriser le départ au mécanicien de loc seulemen après qu’il est à l’intérieur de la voiture et que sa propre porte est fermée. Sur ce point, les CFF n’ont pas encore pris position. En raison du rapport intermédiaire du SES, le processus de départ doit être modifié comme nous le demandons.

Nous attendons encore que soit fixée une séance avec les CFF, annoncée pour cette semaine. Les CFF souhaitaient nous informer de la situation et convenir de la suite.

Ecrire un commentaire