| Actualité / journal SEV

Fortes tensions aux TPG

La mise en roulements des horaires 2018 n’a pas amélioré la situation des conducteurs. Amplitudes poussées aux maximum, temps de repos aux cautèles de la loi, tranches de travail proche des 5 heures, rien n’a été entendu par la direction, obsédée par les optimisations censées faire baisser un absentéisme démesurément haut aux TPG. Pas de réduction des tranches de travail, pas de stabilisation pour les conducteurs en voltige qui s’épuisent dans des horaires qui font le yo-yo.

Dans l’administration la charge de travail ne baisse pas, les processus censés rationaliser et optimiser le fonctionnement restent de vaines promesses.

La direction semble revenir sur le cadre de la négociation concernant la mise en conformité du statut des TPG afin de réaliser un alignement des références aux lois cadres modifiés depuis l’adoption du statut. En effet le Front syndical s’était engagé à négocier ces quelques articles en contrepartie de la classe 10 aux conducteurs dès la 3e année de service. La direction voudrait coupler ceci avec la négociation de renouvellement.

Le SEV organise des assemblées début février. Elles seront suivies d’une consultation sur les mesures de lutte à prendre. Face au mépris de la direction pour la santé des travailleurs et la sécurité, l’annonce d’un jour de grève est sérieusement envisagé.

ysa

Assemblées TPG: Serv. technique: 1. 2.

Administratif: 5. 2.

Ecrire un commentaire