| Actualité / journal SEV

Le débat sur l’accompagnement des trains concerne toute l’Europe

Voyager en sécurité grâce au personnel

La Fédération européenne des travailleurs des transports ETF était au front le 27 octobre dernier: une action a été menée dans 11 pays européens, y compris en Suisse, à l’occasion de la journée internationale de l’accompa-gnement des trains.

Marco Belloli (président ZPV Tessin) en pleine distribution.

La sous-fédération du personnel des trains ZPV était de la partie, soutenue par la sous-fédération des mécanos LPV. Par le biais de cette action, le personnel a voulu souligner le fait que, avec la libéralisation du trafic ferroviaire dans pratiquement tous les pays d’Europe, des économies sont également réalisées au détriment de l’accompagnement des trains de longue distance. Ceux-ci circuleront de plus en plus non accompagnés et ce sera une pratique courante pour les diverses entreprises de transport ferroviaire. Cette situation déstabilise et inquiète fortement le personnel des trains dans toute l’Europe; la Suisse est bien sûr aussi touchée.

En distribuant les flyers dans les différents pays, les cheminots ont souhaité sensibiliser la population sur cette évolution insidieuse qui va conduire à un démantèlement du service à la clientèle et porter inévitablement une atteinte à la sécurité des voyageurs.

L’ETF s’oppose à cette situation et travaille d’arrache-pied pour obtenir une certification européenne de la formation de base du personnel des trains.

A la gare de Bellinzone, deux présidents ont œuvré sans relâche de 6h30 à 8h30: Thomas Giedemann, président élu de la LPV Tessin, ainsi que Marco Belloli, président de la ZPV Tessin, ont distribué quasi 2000 flyers, ce qui démontre bien que la sécurité à bord des trains est un sujet sensible pour tous ceux qui utilisent ce moyen de transport, que ce soit pour les loisirs ou pour le travail. L’action a aussi connu un beau succès dans le reste de la Suisse. SEV

Ecrire un commentaire