| Actualité / journal SEV

Journée VPT romande le 29 octobre

La Gruyère vous accueille !

La journée romande VPT se déroulera cette année à Bulle. Organisée par la section tpf autobus en plein cœur de la Gruyère, cette édition fribourgeoise s’annonce au mieux. La section se réjouit d’ores et déjà de la participation assurée de quasi toutes les sections.

L’Hôtel de Ville de Bulle. C’est là que se déroulera la journée VPT romande 2016.

Tradition oblige, c’est un repas de la Bénichon qui clôturera la journée du 29 octobre. Mais avant cela, un débat sur les conséquences de la politique d’austérité dans les transports publics se déroulera à l’Hôtel de Ville de Bulle.

La journée VPT romande se déroule souvent sous le même schéma dans une région différente chaque année. Après les Vaudois et Valaisans ces dernières années (2013 à Martigny, 2014 aux Diablerets et 2015 à Lausanne), c’est au tour des Fribourgeois d’accueillir les membres VPT des diverses sections romandes.

Michel Barras, ancien président de section, préside le comité d’organisation. La section organisatrice compte 228 membres, dont 48 retraités.

Michel Barras explique : « En acceptant le mandat, je ne me rendais pas bien compte du travail à fournir ». ll faut dire qu’il avait conclu un «deal» avec l’ancien président, Blaise Morel. En donnant sa démission et en motivant ce dernier à reprendre la présidence, Michel Barras s’était engagé à organiser la journée VPT. Mais, comme il le souligne bien, il n’est pas seul dans cette aventure (voir encadré). « Pour ce qui est de l’assemblée, il n’y a rien de nouveau » explique-t-il, « le comité s’est réuni une première fois le 20 janvier de cette année, à Romont. Et aujourd’hui, pratiquement toutes les sections ont déjà répondu présentes à l’invitation ».

Le message que Michel Barras souhaite faire passer envers les collègues ? « Yes we can ». Il explique: « Nous sommes nombreux à être très stressés, nous vivons tous des moments pénibles et attristants. Mais, même en cas de fortes tempêtes, il ne faut pas baisser les bras. Nous sommes menés par la politique, mais nous avons la chance de vivre une prise de conscience des problèmes environnementaux, notamment en ce qui concerne la mobilité et les déplacements. Les politiques comprennent maintenant qu’il faut investir dans les transports publics et combler le gros retard existant à ce niveau en Suisse romande. C’est bien qu’on veuille le combler, mais ce n’est pas une raison pour accepter de relever ce défi à n’importe quelles conditions. Le SEV doit être là pour veiller à ça … ».

Voilà déjà une contribution du président à la table ronde qui aura lieu durant la matinée de la journée du 29 octobre. En attendant d’entendre, notamment, les politiciens présents et leurs arguments …

Henriette Schaffter

Comité d’organisation

Aux côtés de Michel Barras, il y a :

Jacques Leibzig, secrétaire de la section et secrétaire de la manifestation ;
A la caisse, deux hommes : Luca Buffolo et Daniel Dumas, respectivement actuel et ancien caissier de section ;

D’autres membres participent activement, notamment :
Fritz Haenni, actuel président de la section tpf autobus ;
Blaise Morel, ancien président de section.

Pierre Ruch s’est joint dernièrement au comité afin de finaler l’organisation.

Et Marc-Henri Brélaz est comme toujours la pierre angulaire de l’organisation.

Evidemment, le président central VPT, Gilbert D’Alessandro, lui-même fribourgeois, suit de très près l’organisation de cette journée.

Ecrire un commentaire