| Actualité / journal SEV, Communiqués de presse, SEV Info

Le manque de mécaniciens et les problèmes de ponctualité ne sont que la pointe de l’iceberg

Le problème, c’est Railfit 20/30 !

Manifestation du SEV en 2016.

Lundi, les CFF ont reconnu avoir commis des erreurs ayant conduit à l’augmentation des retards. En premier lieu, le manque de mécaniciens. Mais ce n’est que la pointe de l’iceberg. Le vrai problème, qui ne se résoudra pas avec les mesures promises, a un nom : RailFit 20/30 !

Les problèmes évoqués lors de la conférence de presse sont ceux qui sautent aux yeux de la clientèle. Il est heureux que la direction des CFF admette enfin avoir commis des erreurs. Mais que se passe-t-il du point de vue des effectifs manquants dans le personnel des trains, chez Clean, dans l’entretien du réseau, chez les régulateurs de trafic, les gestionnaires d’événements ou à la manœuvre ?

Ce manque de personnel porte un nom, le funeste programme RailFit ! Une réorganisation menée à la hussarde depuis 2016, qui a entraîné d’innombrables autres réorganisations, à tel point que plus personne ne maîtrise le tout. La seule chose qui reste, c’est le but du programme : il faut faire des économies ! Que l’exploitation quotidienne en souffre, que de nombreux collaborateurs de longue date quittent les CFF, emportant leur savoir-faire, et que celles et ceux qui restent doivent en faire toujours plus, sous stress, de tout cela, la direction de l’entreprise s’en fiche. Le résultat de cette vision exclusivement financière est maintenant devant nos yeux, et ce n’est pas beau à voir !

Le SEV a toujours dénoncé cette spirale insensée d’économies. Ses craintes se révèlent aujourd’hui totalement fondées. Il est plus que temps que la Direction des CFF en tire les conséquences. Nous exigeons un moratoire de toutes les réorganisations en cours, plutôt qu’une politique de bouts de chandelles. Nous exigeons que l’entreprise renonce à toute mesure qui n’apporte pas clairement un plus pour l’exploitation et le personnel.

Barbara Spalinger, vice-présidente SEV

Stop à la folie des réorganisations !

Il faut un moratoire, maintenant ! 

Commentaires

  • Marjan D. Klatt

    Marjan D. Klatt30/10/2019 15:17:57

    Besten Dank an den SEV für die in Analyse und Forderungen treffend formulierte Medienmitteilung. Die anwesenden Journalisten an dieser Medienkonferenz waren ja nicht in der Lage die richtigen Fragen zu stellen...

Ecrire un commentaire