| Communiqués de presse

Accord sur le développement de la CCT

Une nouvelle CCT pour les CFF et CFF Cargo à partir de 2015

Les CFF et les syndicats se sont entendus hier sur le développement de la convention collective de travail (CCT). Celle-ci définira les conditions de travail et d’embauche pour les quatre prochaines années. Les deux parties se disent satisfaites du résultat: les attentes du personnel comme celles de l’entreprise ont été intégrées à la future CCT.

La CCT CFF et la CCT CFF Cargo seront valables à partir de janvier 2015, pour au moins quatre années. Elles sont le résultat équilibré de négociations intensives entre les délégations. À la fin juin, les CFF et les syndicats ont défini les éléments principaux de la convention collective de travail. Au cours des dernières semaines, ils en ont fixé les détails dans le cadre de nouvelles rondes de négociations.

  • Les collaboratrices et les collaborateurs des CFF disposeront à l’avenir de trois modèles de retraite et d’un modèle de durée de la vie active. Les différents groupes professionnels pourront en profiter. Cela offre aux CFF et à leur personnel de nouvelles possibilités d’organisation souple et individuelle du temps de travail et des loisirs durant la vie active et au-delà.
  • La nouvelle CCT prévoit une simplification de la répartition du travail. Les CFF et les partenaires sociaux s’accordent à considérer que comme toute autre entreprise, les CFF doivent produire de manière aussi efficace que possible.
  • La « garantie de salaire 2011 » définie par la CCT actuelle se prolonge en lien avec la durée de validité de la nouvelle CCT. Les CFF disposeront en outre de davantage de moyens pour l’évolution individuelle des salaires. Les montants mis à disposition seront fixés dans le cadre des négociations salariales annuelles entre les CFF et les associations du personnel.
  • Les différentes allocations pour travail du dimanche seront unifiées et progressivement augmentées.
  • À l’avenir, les collaborateurs bénéficieront d’un congé de paternité et d’un congé d’adoption portés de cinq à dix jours. En outre, le congé de maternité va passer de quatre mois à 18 semaines.
  • La nouvelle orientation professionnelle a fait l’objet d’aménagements. Les collaboratrices et les collaborateurs qui travaillent aux CFF depuis au moins quatre ans et perdent leur poste à la suite d’une réorganisation seront transférés au Centre du marché du travail (AMC) après une phase de prévention de six mois. Le salaire de ces collaboratrices et collaborateurs diminuera en fonction du temps passé à l’AMC.
  • Les CFF et les syndicats sont tombés d’accord pour reprendre en principe les nouveautés apportées par la révision de la loi sur le personnel de la Confédération. Les conditions de travail des CFF se rapprochent ainsi de celles du secteur privé.
  • Le résultat des négociations comprend par ailleurs des dispositions réservées au personnel temporaire exerçant aux CFF depuis plus de quatre ans. Ces collaboratrices et collaborateurs se verront proposer un engagement fixe, à condition qu’ils réussissent l’examen et/ou le test d’aptitude correspondant.

La convention va maintenant être soumise aux organes décisionnels compétents pour approbation.

« Des conditions de travail et d’embauche modernes »

Markus Jordi, responsable Human Ressources aux CFF, conclut : « Grâce à la CCT 2015, nous proposons des conditions de travail et d’embauche modernes à notre personnel. Nous pouvons par ailleurs renforcer notre position d’employeur attrayant. »

Manuel Avallone, vice-président du Syndicat du personnel des transports et responsable de la délégation des syndicats, complète : « C’est un bon accord dans son ensemble. L’essentiel, ici, est que nous avons pu tenir compte des attentes des collaboratrices et collaborateurs. »

La délégation de négociations des partenaires sociaux comprend :

Le SEV – Syndicat du personnel des transports
Le VSLF – Syndicat suisse des mécaniciens de locomotive et aspirants
transfair – le syndicat du service public
ACTP – Association des cadres des transports publics ACTP

Informations complémentaires :

CFF SA, Service de presse : 051 220 43 43, Enable JavaScript to view protected content.
Manuel Avallone, vice-président du SEV : 079 434 46 71,
Enable JavaScript to view protected content.
Stephan Gut, VSLF : 051 281 27 40        
Christoph Furrer, chef transfair : 079 816 95 19
Markus Spühler, président de l’ACTP : 079 223 05 25

Commentaires

  • Aleks

    Aleks18/01/2016 16:54:19

    Bonjour , c'est jolie de faire une CCT si votre chef ne vous aime pas ce qui est mon cas , je me retrouve que ça fait bientôt. 4 ans que je suis au CFF et je n'ai toujours pas eu 1 centimes d'augmentation ni de coup de la vie . Sans parler de mes évaluation qui ne sont jamais au dessus d'un D ce qui ne motive vrm pas.. C'est triste de vouloir aider son entreprise mais que son chef de team et un frustrer de la vie qui aime dénigrer les employer qui sont sous sa responsabilité. Après faudra pas s'étonner que je quitte bientôt les CFF . Je ne suis pas un chien je fais mon travail avec la plus grande des précisions mais ca ne suffit jamais.. Triste entreprise dans certain secteur.

Ecrire un commentaire