| Communiqués de presse

Prise de position du SEV sur la satisfaction du personnel aux CFF

Les CFF doivent encore s'améliorer

Le SEV partage l'évaluation positive de la direction des CFF concernant l'évolution de la satisfaction du personnel. L'amélioration est le résultat d'efforts intensifs à l'encontre du personnel, ce que le SEV a demandé depuis des années déjà. Mais les CFF doivent continuer à faire des efforts.

Ce n'est pas une surprise pour le Syndicat du personnel des transports SEV que la satisfaction du personnel soit un peu remontée aux CFF. «Si elle avait été encore plus basse qu'il y a deux ans, on prenait le chemin de la banqueroute» constate Manuel Avallone, le vice-président responsable du dossier CFF.

Le SEV apprécie les efforts intensifs réalisés par les CFF après l'enquête de 2010. «Nous avons signalé depuis des années aux CFF que, au lieu de faire des réorganisations de manière hystérique, il fallait montrer une reconnaissance réelle au personnel» ajoute Manuel Avallone.

Satisfaction aussi envers le SEV

Le SEV, qui est le syndicat de référence dans le domaine des transports publics en Suisse et compte 65 pour-cent de taux d'organisation aux CFF, a également fait une enquête sur la satisfaction cette année auprès de ses membres. Le questionnaire préparé par LINK Instituts a eu le résultat représentatif de 72,4 points de satisfaction parmi les membres du SEV. Ici aussi le personnel des CFF était un peu plus critique que l'ensemble de nos membres: il donne au SEV 70,9 points.

Cependant, il ne faut pas prétendre que les 62 points obtenus sont un résultat formidable: il se situe toujours bien en-dessous des résultats d'autres entreprises similaires. Le président SEV Giorgio Tuti explique également que «les efforts des CFF pour augmenter la satisfaction du personnel sont un bon début. Mais si la direction des CFF s'endort sur ses lauriers et reprend ses anciennes habitudes, cela aurait un effet dévastateur.» Pour le SEV, il est clair que «ce sont toujours les deux mêmes points qui occasionnent une réaction positive du personnel: la prudence dans les réorganisations et une reconnaissance du travail effectué que le personnel puisse percevoir véritablement.»

Le SEV fait remarquer que le personnel CFF a toujours effectué son travail avec grande motivation et en s'identifiant pleinement à son employeur, ceci malgré les problèmes qu'il a pu avoir avec la direction.

Ecrire un commentaire