| Communiqués de presse

Le SEV-GATA dénonce la signature du manifeste contre l’initiative COSA par le directeur de Swiss Christoph Franz

Le directeur de Swiss fait-il de la provocation gratuite ?

La signature par le directeur de Swiss, Christoph Franz, du manifeste contre l’initiative COSA pour une AVS sûre est un affront infligé au personnel. Swiss a supprimé des milliers de postes, fait fondre au gré des années les revenus réels comme peau de chagrin, accordé aux mieux payés de l’entreprise des bonus indécents et voilà maintenant que Christoph Franz démontre qu’il se soucie comme d’une guigne des rentes AVS de son personnel ! Le Syndicat SEV-GATA lui demande instamment, avant de monter sur l’arène des luttes politiques, de s’engager pour une CCT solidaire, un système salarial équitable et une croissance salariale adaptée.

En se prononçant publiquement contre l’initiative COSA « Le bénéfice de la BNS pour l’AVS », le directeur de Swiss Christoph Franz provoque directement son personnel en faisant bien peu de cas de son assurance vieillesse. Il ne déplaît visiblement pas à M. Franz d’être à la une du « Sonntagsblick » aux côtés de Marcel Ospel, un des dix plus grands barons de l’économie suisse. Alors que le personnel au sol attend depuis des années sur la compensation du renchérissement, qu’il s’est vu raboter des prestations complémentaires pour plusieurs centaines de francs par mois et qu’il a dû, bon gré mal gré, augmenter la durée du travail d’une heure par semaine.

La signature du manifeste contre une AVS plus sûre est un affront contre les employés de Swiss déclare Philippe Hadorn, président du SEV GATA. De plus, fallait-il vraiment que M. Franz s’affiche aux côtés du président du conseil d’administration de l’UBS, après que des sommes choquantes aient été distribuées aux cadres de l’entreprise avec un total manque de transparence, ajoute Philippe Hadorn.

Le SEV GATA s’attend à ce que M. Franz se concentre sur les tâches urgentes qu’implique le partenariat social :

  • Négociations pour le renouvellement de la CCT signée il y a deux ans pour tout le personnel de Swiss ;
  • Élaboration d’un système salarial transparent et équitable pour le personnel au sol ;
  • Négociations salariales pour les augmentations de salaire en souffrance.

Après avoir élaboré une solution équitable pour tous ces points en suspens, M. Franz pourra alors se prononcer au niveau politique, mais nous espérons qu’il le fera pour la sécurisation de l’AVS et non pas contre. Tous les collaborateurs sont invités à venir protester contre la prise de position de Swiss à la manif du 23 septembre et en votant OUI pour l’initiative COSA.

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) représente la branche aérienne du Syndicat du personnel des transports SEV, le plus grand syndicat du personnel des transports de Suisse.

Ecrire un commentaire