| Actualité / journal SEV

CFF Voyageurs – Production

L’allocation forfaitaire de « travaux pénibles » pour le nettoyage des WC des trains est définitive

Lors de la réunion Clean du SEV du 18 janvier 2020, Hans Ruh (2e à droite du drapeau) s'est vu remettre un cadeau pour son action de défense de l’«allocation souillure».

Les forfaits en vigueur depuis début 2020 pour le nettoyage des toilettes des voitures voyageurs CFF ont été confirmés comme définitifs. Le SEV et Transfair ont conclu pour le 1er septembre 2022 un nouvel accord avec les unités Assistance clientèle et Cleaning de la Production Voyageurs.

Le nouvel accord reprend tel quel le contenu de celui du 19 décembre 2019. Celui-ci avait un caractère provisoire car il fallait encore vérifier au printemps 2020, sur plusieurs sites, si dans la pratique le travail est réparti équitablement. C’est en effet à cette condition que le SEV avait accepté le passage du décompte individuel au système forfaitaire. La pandémie de Covid-19 est survenue ensuite et les tests pratiques n’étaient plus possibles.

Le secrétaire syndical SEV Jürg Hurni déclare : « Depuis lors les CFF ont effectué des contrôles par sondage et sont arrivés à la conclusion que la répartition du travail a lieu correctement et que plus de 95% des collaboratrices et collaborateurs concernés reçoivent plus d’allocations avec les nouveaux forfaits qu’avec les décomptes individuels antérieurs. De plus aucune réclamation contre les forfaits n’a été enregistrée, ni par les supérieurs ni par la Commission du personnel ni par le SEV. Nous partons donc de l’idée que tous sont satisfaits de cette solution ».

Les forfaits mensuels se montent à 50 francs pour le personnel Cleaning de la Production ferroviaire, à 30 francs pour les chef-fe-s d’équipe Cleaning (car ces personnes sont employées à 60% dans les tâches de nettoyage selon leur description de poste) et à 20 francs pour le personnel de la manœuvre pour chaque mois où il est affecté à des prestations qui comprennent le nettoyage des WC.

« Allocation souillure » défendue et améliorée

A l’origine de cette solution forfaitaire, il y avait la décision des CFF, au printemps 2019, de supprimer l’allocation de 1,45 franc de l’heure pour travaux pénibles (« allocation souillure ») pour le nettoyage des WC des trains de voyageurs. Ils justifiaient leur décision par le fait que, depuis le début de 2018, le nettoyage des WC figurait dans les descriptions de poste du personnel de Cleaning et qu’il était déjà couvert par le salaire. Le SEV a refusé cette économie qui touchait précisément les catégories de personnel dont les salaires sont modestes et parce que le nettoyage des toilettes est une tâche particulièrement désagréable ; une allocation pour travaux pénibles selon le règlement R113.2 est donc absolument justifiée. De plus, la modification des descriptions de poste avait été introduite unilatéralement, sans l’assentiment du SEV. Qu’on s’en prenne ainsi aux modiques salaires du personnel de nettoyage avait été très mal reçu dans nos rangs. L’occupation des WC d’un train par Hans Ruh, théologien et ancien professeur d’éthique sociale de l’Université de Zurich, décédé depuis lors, a contribué à ce que les CFF négocient avec le SEV une solution transitoire acceptable pour 2019 et ensuite celle qu’on connait pour 2020 et les années suivantes. Jürg Hurni constate : « Avec cette solution forfaitaire, la somme des allocations versées au personnel pour le nettoyage des toilettes des trains a augmenté ».

Markus Fischer / Traduction: Serge Anet
Enable JavaScript to view protected content.

Commentaires

  • Egger Walter

    Egger Walter17/09/2022 10:05:47

    So so wieder einmal geht es um die WC Zulagen. Der Rangier so wie ich ihn kenne in Romanshorn wird es dem Cleaning sagen dass er die WC reinigen soll ob wohl sie schon lange 20 Franken im Monat bekommen. Sie bekommen das Geld und der vom Cleaning dann nicht.Es wundert mich dass solche Sachen wieder aufgenommen werden. Gruss Walter Egger ehemals cleaning SG RH