| Actualité / journal SEV, Year of the Rail

Année européenne du rail

Le SEV accueille le train spécial de l'UE en Suisse

Giorgio Tuti est monté dans le train et a attiré l'attention sur le rôle important du personnel ferroviaire dans le développement des chemins de fer (voir vidéo).

Hier lundi, le SEV a accueilli en Suisse le "Connecting Europe Express", avec lequel l'Union européenne attire l'attention sur son "Année du rail" et encourage le développement du rail respectueux du climat. "Cela nécessite non seulement des investissements en béton et en acier, mais aussi en personnel", tel était le message du SEV.

Le SEV a accueilli le train spécial de l'UE peu après qu'il ait franchi la frontière allemande en gare de Schaffhouse avec des drapeaux SEV et ceux de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) – et le soir à Berne également avec une banderole de 18 mètres portant l'inscription " Les transports publics pour l'avenir ".

Par ses actions, le SEV a voulu attirer l'attention sur le fait que le développement urgent du chemin de fer comme mode de transport respectueux du climat n'est possible qu'avec un personnel ferroviaire suffisant, bien formé et motivé.

C'est le message principal que Giorgio Tuti, président du SEV et président de la section ferroviaire de l'ETF, a adressé aux illustres passagers des autorités et de la politique – parmi lesquels la ministre des transports Simonetta Sommaruga – lors du voyage du train spécial de Zurich à Berne (voir vidéo).

Pénurie imminente de personnel ferroviaire

D'ici 2035, environ 40 % du personnel ferroviaire européen prendra sa retraite. Par conséquent, les chemins de fer doivent être des employeurs attrayants notamment aussi pour les jeunes et surtout pour les jeunes femmes, car actuellement la proportion de femmes parmi le personnel ferroviaire européen est en moyenne inférieure à 20 %.

Le "Connecting Europe Express" traverse presque toute l'Europe en septembre et en octobre pour attirer l'attention sur l'Année européenne du rail et promouvoir les investissements dans ce mode de transport. À proprement parler, il y a en fait trois trains CEE en raison de la largeur différente des voies des réseaux nationaux.