| Actualité / journal SEV

CFF Cargo

PWL en attente de leur prime: le SEV prépare une plainte

Contrôleur technique Cargo (TKC) lors d'une inspection de train. Cette tâche peut désormais être effectuée également par des PWL dans le trafic intérieur. (Photo: CFF Cargo)

Le SEV reçoit constamment des demandes d'examinateurs wagons et chargements (PWL) au sujet de la prime promise pour leur formation complémentaire : ils veulent savoir s'ils vont la recevoir et si oui, quand est-ce qu'elle leur sera versée. Le SEV est intervenu auprès de la direction de CFF Cargo mais cette dernière refuse de verser d'autres primes. Ainsi, le SEV se voit contraint d'entamer des démarches juridiques. Il prépare actuellement une plainte en vue de créer un précédent.

En 2019, les responsables du personnel de la manoeuvre de CFF Cargo ont promis que les collaboratrices et collaborateurs ayant accompli la nouvelle formation complémentaire d'examinateur wagons et chargement (PWL) recevraient une prime de 3000 fr. par année jusqu'à ce que les nouveaux profils professionnels soient élaborés. Mais ceci prend du temps. Les nouveaux profils professionnels n'entreront pas en vigueur avant le 1er janvier 2022. Entre-temps les primes promises doivent être versées.

Toutefois, parmi les quelque 230 PWL formés, beaucoup n'ont à ce jour reçu aucune prime, et pour ceux qui ont obtenu quelque chose, cela n'a pas dépassé 3000 fr., même si la prime promise aurait dû être versée chaque année jusqu'à l'introduction des nouveaux profils professionnels. La direction de CFF Cargo refuse tout versement supplémentaire en argumentant que la promesse a été faite par certains responsables qui ont outrepassé leurs compétences. Et cette promesse n'aurait apparemment été faite qu'oralement. Cependant, de nombreux employé-e-s en sont témoins.

Le SEV est intervenu auprès de la direction Cargo et a dû constater qu’elle ne paiera pas les primes dues sans en être contrainte par voie juridique. C'est pourquoi le SEV prépare actuellement une plainte pour l'exemple. Nous demandons aux personnes directement concernées qui aimeraient se mettre à disposition pour le dépôt de plainte de contacter le secrétaire syndical Philipp Hadorn.

Le SEV exige en outre que la compétence complémentaire de PWL fasse l'objet d'une indemnisation supplémentaire adaptée dans les nouveaux profils professionnels, étant donné que les compétences complémentaires impliquant des examens périodiques et des constantes mises à jour des connaissances représentent une charge supplémentaire.

Pour de plus amples informations:

Philipp Hadorn, secrétaire syndical SEV
Enable JavaScript to view protected content.

Ecrire un commentaire