| Focus.SEV

Les passagers ont bien accueilli l’action de la ZPV sur l’importance de l’accompagnement dans les trains

«Nous sommes tous de votre côté»

Le 29 octobre, le personnel des trains a distribué des flyers dans toute la Suisse, avec un message clair: leur présence dans les trains est et reste importante, malgré les caméras de surveillance, billets électroniques et autres. Cette distribution fait partie d’une action de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF).

Andreas Menet en discussion avec une voyageuse attentive.

«Merci pour cette action. J’ai été agressée, je connais bien l’importance de la présence du personnel dans les trains». Ce sont les paroles d’une dame âgée face à Janine Truttmann, secrétaire centrale de la ZPV, présente à Bellinzone le jour de l’action. La dame propose finalement son aide, ce à quoi Janine répond, souriante, en lui donnant quelques flyers à distribuer! Il y a aussi ce matin-là le président central Andreas Menet, ainsi que tous les membres de la commission centrale ZPV. «Nous sommes ici au Tessin pour donner une valeur symbolique à notre action. Le tunnel de base sera ouvert l’année prochaine et les CFF veulent supprimer l’accompagnement sur l’ancienne ligne du Gothard. Les gens ne sont pas d’accord, ils soutiennent notre action et nous remercient. Il sont clairement de notre côté» explique-t-il.

Rencontre matinale à Chiasso

L'équipe de la ZPV à Zurich: top-motivée pour une cause européenne.

Le team de la ZPV à Bellinzona.

Si un incendie devait avoir lieu dans la galerie longue de 15 km ou dans une galerie hélicoïdale, on ne sait pas comment les voyageurs pourraient être évacués sains et saufs avec la seule aide du mécanicien de locomotive. Cela reste un mystère pour le SEV et la ZPV. «Nous en appellons donc à l’Office fédéral des transports, en tant qu’autorité de surveillance des CFF, afin qu’il leur rappelle que la sécurité prime sur la rentabilité» explique Menet.

L’action a eu lieu dans dix pays, toujours avec un message très clair: «Nous sommes tous combattifs sur ce point car ce n’est pas seulement la qualité du service qui est en jeu mais bien la sécurité des passagers, sécurité qui nous tient à cœur».

Elles aussi ont soutenu la ZPV a Chiasso.

La commission du comité de la ZPV a distribué des tracts à Bellinzone, Locarno et Lugano avant de se réunir en séance à Bellinzone.

L’ETF et ses membres demandent aux entreprises ferroviaires et aux autorités de reconnaître l’importance de l’accompagnement professionnel dans les trains. Le rôle des agent-e-s de train ne se limite en effet pas à contrôler et vendres des billets, mais ils garantissent la sécurité, surtout en cas de d’incidents.

Voyage détendu pour tous.

Le vice-président central, Pascal Fiscalini, coordinateur de l’action, s’est montré très satisfait: «Nous avons reçu de nombreux témoignages de personnes qui nous remercient et qui soulignent le fait que notre rôle est central pour la sécurité. Femmes ou hommes, tous sont unanimes et nous reconnaissent un grand professionalisme». Durant notre conversion avec Pascal Fiscalini, son téléphone n’arrête pas de vibrer: des photos et des messages arrivent de toute la Suisse. Un voyageur nous donne son avis éclairé: « Les billets sont toujours plus chers. Ok, mais c’est injuste de détériorer ensuite le service et de couper dans les prestations, comme diminuer la présence des agents de train». Le personnel des trains n’est-il donc plus la carte de visite des CFF?

Françoise Gehring/Hes

Ecrire un commentaire