| Actualité / journal SEV, Focus.SEV, Syndicat

Très grande participation lors du sondage sur la CCT organisé par le SEV auprès du personnel CFF

Sondage CCT: on sait maintenant quelles sont les priorités

Le sondage du SEV concernant la CCT est un grand succès: plus de 5500 membres ont répondu au questionnaire et ainsi montré clairement où il faudra mettre l’accent lors des négociations de l’année prochaine. Le salaire, le salaire initial et la progression du salaire, la protection contre le licenciement, le temps de travail et la retraite anticipée restent les thèmes les plus importants.

Il y a des différences significatives dans l'évalutation des prestations de la CCT.

Dans la CCT, il n’y a rien de plus important pour les membres SEV que le salaire. Trois ans après l’introduction du nouveau système de salaire, 4 personnes sur 5 estiment que c’est l’élément essentiel de la CCT. Dans les autres thèmes, qui avaient été laissés de côté lors des dernières négociations CCT, c’est clairement la retraite anticipée qui arrive en tête des priorités des membres SEV. Suivent la protection contre le licenciement et le temps de travail.

Dans le sondage, le syndicat voulait non seulement connaître les priorités à fixer lors des négociations mais aussi savoir ce qui génère de la satisfaction au travail. La satisfaction générale atteint une valeur de 3,6 sur une échelle de 5, ce qui correspond plus ou moins au résultat de l'enquête de satisfaction du personnel fait par les CFF.

La satisfaction générale influence l'évaluation des conditions de travail: celui qui est globalement content à son poste de travail trouve le salaire et le temps de travail adaptés, celui qui est insatisfait à son poste critique également les autres domaines.

La satisfaction au travail est moindre dans les sous-fédérations LPV, RPV et TS.

Influence des catégories professionnelles

Ce qui est frappant, ce sont les différences entre les sousfédérations: la LPV, la RPV et TS jugent la situation bien plus mauvaise que leurs collègues des autres sous-fédérations. De plus, les femmes et les jeunes sont davantage satisfaits que les hommes et les plus âgés.

Tout ne peut pas être réglé par la CCT

Lorsque les éléments de la CCT sont évalués un à un, la protection contre le licenciement, à savoir le contrat social, obtient de très bonnes notes. Les prestations en cas de maladie et d’accident sont également appréciées. La conciliation entre vie professionnelle et vie familiale n’est en revanche pas bien notée, idem pour le congé paternité, chez les jeunes hommes. Les personnes questionnées estiment clairement insuffisantes les possibilités de prendre une retraite anticipée. Cela se répercute directement dans la question concernant les priorités à fixer lors des prochaines négociations: la retraite anticipée obtient la première place. Une solution doit être trouvée même si c’est en dehors de la CCT. Cela est valable pour toutes les catégories professionnelles.

Voici les réponses à la question: sur quels thèmes le SEV devrait-il se concentrer à l’avenir?

Importance des indemnités

Dans les autres thèmes, il existe des différences: pour le personnel des locomotives et des trains, le temps de travail est plus important que pour les autres catégories. Pour les membres de Bau, de la LPV, de la RPV et de la ZPV, les indemnités ont plus d’importance que pour les autres sous-fédérations.

Requêtes supplémentaires

Dans les commentaires, les membres citent également les FVP et les cotisations d’assainissement de la caisse de pensions. Il y a aussi un malaise perceptible en ce qui concerne les grands espaces ouverts sans places de travail attribuées. Ces thèmes ne peuvent être réglés directement dans la CCT, mais le SEV a bien pris note qu’il devait s’engager sur ces points-là.

Ecrire un commentaire