| Communiqués de presse

SEV-GATA craint le pire à l'Euroairport

Lufthansa doit prendre ses responsabilités sociales

A l'Euroairport de Bâle, Lufthansa Technik Switzerland (LTSW) met la clé sous la porte: une fermeture est annoncée aujourd'hui relativement ouvertement. Le syndicat SEV-GATA exige des solutions adaptées pour toutes les personnes touchées; Lufthansa et Swiss doivent prendre leurs responsabilités.

«C'est une fin par étapes», constate Philipp Hadorn, président SEV-GATA et secrétaire syndical SEV. L'année passée, les mauvaises nouvelles concernant LTSW se sont succédées et même des suppressions de postes toujours plus grandes n'ont pas pu sauver la situation de l'entreprise. «Aussi bien Lufthansa que Swiss doivent maintenant assumer leurs responsabilités sociales, elles ont les moyens de procéder à une fermeture dans des conditions au minimum acceptables» complète Philipp Hadorn, et d'ajouter que le groupe Lufthansa, et en particulier Swiss, doit si possible offrir un poste aux nombreuses personnes touchées.

SEV-GATA a déjà pu obtenir le printemps passé de nombreuses améliorations par rapport au précédent plan social. Celles-ci permettent l'accompagnement et le soutien de toutes les personnes touchées. «Il s'agit maintenant de se montrer particulièrement généreux vis-à-vis de celles et ceux qui contribueront à faire fonctionner l'exploitation jusqu'à la fin» souligne Philipp Hadorn, et de préciser: «nous attendons des prestations se basant sur le standard pratiqué par le groupe Lufthansa.»

SEV-GATA est à disposition de ses membres pour les conseiller et les encadrer.

SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) est la branche de l'aviation du Syndicat du personnel des transports SEV.

Ecrire un commentaire