| Communiqués de presse

Le SEV salue les décisions de la Commission des transports du Conseil national

Le transfert de la route au rail enfin pris au sérieux

La politique suisse est enfin prête à faire un pas pour le transfert des marchandises de la route au rail. Les décisions de la Commission des transports du National vont dans la bonne direction. Apparemment, il a fallu la grève de Bellinzone pour montrer la voie aux politiques.

La décision d’augmenter les moyens financiers pour le trafic marchandises sur rail interne suisse est à saluer. Le trafic par wagons complets est ainsi renforcé. Il aurait été erroné de tout miser sur le trafic combiné. Il faut aussi pouvoir encourager les solutions novatrices.   Concernant le trafic de transit alpin, le projet reste un compromis peu satisfaisant entre le mandat constitutionnel de l’Initiative des Alpes et les possibilités limitées avant la mise en service du tunnel de base du Gothard. Il est donc d’autant plus important que le cadre du paiement comprenne aussi le financement des NLFA et que les travaux d’introduction des bourses du transit des Alpes avancent. Cet instrument est nécessaire pour remplir le mandat du transfert des marchandises de la route au rail. Et le plus tôt sera le mieux ! Ainsi, la Suisse peut développer sa politique de transfert modal. Au vu des nouveaux chiffres provenant d’Autriche concernant l’augmentation massive du trafic routier à travers les Alpes, le soutien de ce pays devrait nous être assuré.

Le Syndicat du personnel des transports SEV est globalement satisfait de l’évolution des discussions relatives au trafic marchandises sur rail. Beaucoup de monde se rallie aux revendications que le SEV défend depuis longtemps et pour lesquelles il a proposé, en vain, des solutions. Le SEV espère que cet état de fait perdure et qu’il ne soit pas seulement une conséquence à court terme du conflit chez Cargo. Le trafic marchandises sur rail ne portera ses fruits que si les politiques sont prêts à trouver une solution au dilemme entre le mandat de transfert de la route au rail et celui de la rentabilité.

La politique du transfert modal n’est pas seulement bonne pour l’emploi en Suisse mais favorise aussi la diminution des émanations de CO 2 . Le SEV soutient l’initiative en faveur du climat qui a pour but de réduire jusqu’en 2020 les émissions de gaz à effet de serre de 30 pour cent par rapport à 1990.


Pour de plus amples renseignements: 031-357 57 50 und 079-357 99 66,

Ecrire un commentaire