| Communiqués de presse

Projet d’économies du BLS «Best Way»

Le SEV condamne les suppressions d’emplois au BLS

Le Syndicat SEV est très critique face aux mesures d’économies annon-cées aujourd’hui par le BLS. Le licenciement annoncé de quelque 45 per-sonnes au cours des 5 prochaines années est particulièrement choquant. Ceci, même en tenant compte du fait que, pour les gens concernés, un plan social âprement négocié existe.

Le programme d’économies concocté par le BLS dans le cadre du Projet «Best Way» démontre que l’entreprise n’a à l’esprit que sa capacité concurrentielle et qu’elle oublie ainsi complètement son personnel. «Il est incompréhensible de prévoir plus de 40 licenciements dans les 5 prochaines années !», déplore le secrétaire syndical SEV Michael Buletti. «Il doit être possible de trouver des mesures socialement acceptables pour procéder à ces diminutions d’effectifs».

«Nous continuons d’exiger de l’entreprise qu’elle prenne sa responsabilité sociale en proposant aux personnes touchées par la suppression de leur poste de travail une perspective à l’interne». Mais comme le BLS semble considérer que des licenciements seront inévitables, le SEV et l’entreprise ont négocié durement un plan social acceptable. «Les mesures prévues permettront de protéger en particulier le personnel âgé et expérimenté», précise M. Buletti. Le SEV accompagnera de près la phase de réalisation et interviendra en cas de licenciement dans des cas de rigueur.

La suppression prévue de quelque 170 places de travail va en outre augmenter la pression sur le personnel restant. Par exemple sur les mécaniciens de locomotives, dont l’engagement doit être «optimisé», c’est à dire  qu’ils seront encore plus mis à contribution. De même l’adaptation du réseau des Centres de voyage se fera au détriment du personnel. Trois de ces Centres doivent être fermés, le personnel en partie licencié. La communication officielle parle d’unir les forces pour adapter au mieux l’offre à la demande. Le SEV y voit au contraire un démantèlement des effectifs de personnel et une attaque contre le Service public.

Pour de plus amples informations

Michael Buletti, secrétaire syndical SEV, +41 79 345 40 05

Commentaires

  • D. Suter

    D. Suter 14/02/2019 23:40:39

    Um Gottes Willen, wie können Sie in der heutigen "Schweiz aktuell", mit solch einem bedepperten Nasenring auftreten??
    Freundliche Grüsse, D. Suter

Ecrire un commentaire