| Actualité / journal SEV

Conférence CCT CFF et CFF Cargo

Le SEV propose des solutions aux CFF et à Cargo

Après l’échec des négociations mercredi, les conférences CCT CFF et CFF Cargo ont envoyé des signaux clairs à leurs directions respectives ce vendredi. Les délégué-e-s ont accepté les propositions des CFF à une condition: la CCT doit être prolongée pour une durée de trois ans. Ainsi, on tient compte des besoins des CFF et de CFF Cargo au vu de la situation financière, mais aussi du besoin de stabilité et de sécurité de leurs employé-e-s, ce qui devrait être compréhensible compte tenu de la situation instable.

Dans un premier temps, c’est la conférence CCT CFF qui s’est prononcée. Après de longs et intenses débats, les délégué-e-s ont approuvé l’offre des CFF qui prévoit :

  • Des mesures salariales de 0,3% de la masse salariale des CFF pour les collaboratrices et collaborateurs dans les niveaux d’exigences A à G
  • Prime unique de CHF 200.- en guise de remerciement
  • Renonciation à la PUP
  • Renonciation à 0.15% de la masse salariale pour les progressions accélérées
  • Le personnel ne doit pas renoncer à des jours de vacances
  • Prolongation de la CCT de 3 ans

Ensuite, la conférence CCT CFF Cargo a adopté une demande similaire à l’attention de la direction Cargo avec une majorité encore plus élevée, tout en reconnaissant que la situation financière de Cargo est encore plus grave…

Après l’échec des négociations, les CFF et CFF Cargo ont saisi le tribunal arbitral pour les négociations salariales. Le SEV est convaincu que l’offre approuvée aujourd’hui va largement dans le sens des besoins des entreprises, tout en apportant stabilité et sécurité à l’ensemble des employé-e-s.

Commentaires

  • Xavier Fridez

    Xavier Fridez18/12/2020 14:31:45

    Bonjour.
    Dans les commentaires de la page intranet dont vous parlez ci-dessus, il est écrit "En outre, les collaboratrices et collaborateurs qui ont déjà atteint le sommet de leur évolution salariale doivent renoncer à un jour de vacances.". Une collaboratrice de KOM indique qu'il s'agit d'une proposition des partenaires sociaux. Est-ce correct ? Merci. Cordialement. Xavier

  • Calogero Lo Giudice

    Calogero Lo Giudice18/12/2020 21:47:38

    "Die Jungen sind die Zukunft", "mit TOCO wurden die Aufsteiger bestraft, das muss sich ändern", solche und weitere Aussagen wurden in Vergangenheit gemacht.
    - Lohnmassnahmen für die Mitarbeitenden in den Anforderungsniveaus A bis G von 0,3 Prozent der Lohnsumme der SBB
    - Verzicht auf 0.15% der Lohnsumme für den schnelleren Aufstieg
    Seit 14 Jahren bei der SBB und immer noch im untersten Drittel des Lohnbandes (I). Chapeau SEV!

  • vbologna

    vbologna21/12/2020 13:27:33

    @Calogero: Das ist ein Entscheid der GAV-Konferenz, bestehend aus über 100 Delegierten, die alle bei der SBB arbeiten. Zudem ist das noch kein Resultat, sondern das Angebot der SBB, das der SEV nur unter der Bedingung annimmt, dass der GAV um drei Jahre verlängert wird.

  • vbologna

    vbologna21/12/2020 13:29:48

    @Xavier: dans le cadre des négociations, différentes propositions ont été faites de part et d'autre dans le cadre de divers paquets. Le but est toujours d'essayer d'obtenir le meilleur pour le personnel. Force est de constater que pour l'instant le blocage est de mise.

  • vbologna

    vbologna21/12/2020 13:57:51

    @Xavier: Cette idée a été enterrée, puisque la conférence CCT a donné mandat au SEV d'accepter la proposition des CFF sous réserve que la CCT soit prolongée de 3 ans.

  • Fridez Xavier

    Fridez Xavier21/12/2020 14:46:17

    @vbologna: Merci pour tes explications.

  • Dupont

    Dupont22/12/2020 11:14:26

    Bel autogoal des partenaires sociaux.....

  • Unknown

    Unknown23/12/2020 10:53:53

    @vbologna: Wiviele der 100 Delegierten sind denn zu unterst im Aufstieg?! Schön Prämien auszahlen und die Jungen bezahlen lassen. Bravo!

  • Marcel

    Marcel26/12/2020 20:15:36

    Mich würde interessieren, wie viele dieser über 100 Delegierten sich im Lohnaufstieg befinden. Womöglich arbeitet ein Grossteil nicht einmal unter dem GAV. Eine derart unsolidarische Lösung macht schlicht sprachlos. Hauptsache der Besitzstand der Älteren wird gewahrt... Als ob Mitarbeiter im Aufstieg Schuld am Defizit durch Corona hätten. Leider werden die «Jungen» nach Vision 2010 und TOCO ein weiteres Mal vom SEV verkauft.

  • Vincent Biétry

    Vincent Biétry29/12/2020 14:44:51

    Force est de constater que les délégués CCT finissent toujours par céder aux propositions de la partie "adverse" et que cela contribue à une dégradation de nos conditions salariales. Selon le vote des délégués, 94% ont voté pour accpeter l'offre des CFF et donc d'une régression sociale ... est-ce que vous pensez sérieusement que 94% des membres sont satisfaits de cette décision ? Est-ce que cette conférence CCT est encore représentative des souhaits des membres ? Assurément non. Il faut revoir totalement le mode d'élection des délégués CCT qui ne sont plus représentatifs des collègues. Il y a une grande insatisfaction quant à la perte systématique des acquis sociaux à chaque nouvelle CCT. Cela ne peut plus durer ...

  • Stefan C.

    Stefan C.30/12/2020 10:54:44

    Ich hoffe doch sehr, dass auf diesen Vorschlag NICHT eingegangen wird.
    Wir Jungen im Aufstieg bluten und die Alten bekommen zusätzlich noch 200.-. Das kann doch nicht euer Ernst sein!
    Das Rückgrat der SBB (und SEV) werden die Jungen sein. Uns wieder so zu behandeln als wären wir weniger Wert ist unter aller Sau. Unsere Aussichten was AHV, Pensionskasse und Lohnanstieg angehen sind jetzt schon ziemlich düster (teils sogar unrealistisch). Entweder sind wir ALLE solidarisch oder wir lassen es bleiben!

Ecrire un commentaire