| Actualité / journal SEV

Transports urbains

CCT Renouvelée aux Transports publics luganais

Même si leur CCT reste bonne, le personnel des transports publics luganais (TPL) s’attendait à un geste concernant l’évolution salariale. La revendication du front syndical n’a pas trouvé d’écho favorable du côté de l’employeur. La déception entendue en assemblée est à la hauteur de la baisse du pouvoir d’achat en lien avec la hausse des primes-maladie. Depuis 1991, elles sont augmenté de quelque 250%, passant de quelque 170fr. de moyenne par mois à 447 fr. Hélas, les primes ne sont pas proportionnelles au revenu.

Comme évoqué plus haut, la CCT reste bonne, les 40 heures hebdomadaires sont conservées alors que la durée du travail subit des attaques en règles. Rappelons que l’USAM rêve d’une semaine à 50 heures au niveau national. L’assemblée du personnel TPL – qui a réuni les membres du SEV et des syndicats chrétiens OCST et transfair – a décidé d’approuver la nouvelle CCT à une condition toutefois: que l’entreprise supporte les charges liées à la taxe sur le trafic motorisé au cas où celle-ci soit réellement appliquée (des recours sont pendants au TF). Les syndicats estiment en effet que cette taxe impacte le personnel qui travaille en horaires irréguliers et qui doit donc utiliser sont propre véhicule pour leur emploi.

Pour rappel, cette taxe a pour objectif premier de réduire le trafic individuel motorisé et de modifier les habitudes de mobilité des pendulaires et des frontaliers. Cette taxe doit permettre de financer partiellement les transports publics de l’ensemble du canton du Tessin.

frg/vbo

Ecrire un commentaire