Votation sur la CCT du personnel au sol de Swiss

Un petit oui de la part des membres de SEV-GATA

La base du syndicat SEV-GATA a accepté la nouvelle CCT pour le personnel au sol avec 52% de oui. Le message à l’entreprise Swiss est clair : les possibilités d’économie en matière de conditions de travail pour le personnel au sol sont désormais épuisées.

« Le résultat de la votation, très serré, vient du fait que la CCT apporte, parallèlement à une série d’améliorations, deux inconvénients importants » explique Philipp Hadorn, président de SEV-GATA et secrétaire syndical SEV, « une augmentation de temps hebdomadaire de travail et une adaptation du système de travail en équipe. »

Il règne un grand scepticisme à propos du dernier point vu que Swiss a manifesté ses intentions d’appliquer l’augmentation du temps de travail et le règlement des vacances de façon rigoureuse également auprès des collaborateurs de la technique, bien que ceux-ci soient déjà très chargés par un travail d’équipe particulièrement pénible et difficile. « Même si l’accord conclu avec l’entreprise prévoit la mise en place d’un groupe de travail paritaire pour trouver une solution à ces questions, des divergences de principe se dessinent déjà » explique Philipp Hadorn. SEV-GATA mènera ces négociations en faisant participer les collaborateurs travaillant en équipe concernés. L’acceptation, par les personnes concernées, de la solution négociée, ainsi que la capacité à mobiliser en cas de besoin seront déterminantes, comme toujours. « Swiss semble encore ignorer les conséquences de la maintenance des avions durant la nuit, par n’importe quel temps et en service irrégulier sur la santé et la vie sociale“ regrette Philipp Hadorn.

Les mesures suivantes seront mises en oeuvre:

- augmentation de 1% des salaires de base individuels au 1er janvier 2014, rétroactivement;

- un jour de vacances en plus ;

- introduction du modèle de participation aux résultats, en remplacement du modèle de participation au bénéfice, ceci de manière rétroactive au 1er janvier 2014 ;

-  introduction d’un pot garanti pour les primes individuelles liées aux prestations fournies, représentant 0,75% de la masse salariale annuelle ;

- augmentation des indemnités de piquet à 50 francs (du lundi au vendredi) et à 100 francs (samedi, dimanche et jours fériés) ;

- protection contre le licenciement pour les collaborateurs âgés de 55 à 58 ans;

- extension d’application du plan social à la retraite anticipée ;

- augmentation du temps de travail hebdomadaire de 41 à 42 heures;

- augmentation d’une année de l’âge de la retraite, désormais fixé à 64 ans, avec augmentation correspondante du capital retraite.  

« Les conflits en cours entre la direction de Swiss et son personnel dans toutes les catégories professionnelles entament la fidélité des Suisses à leur compagnie autrefois préférée – un risque économique que Swiss semble encore sous-estimer » analyse Philipp Hadorn. Le conseiller national ajoute alors: « Swiss a été sauvée par l’argent des contribuables suisses, puis a été reprise par Lufthansa. Avec sa politique du personnel actuelle, elle risque peu à peu de perdre ses derniers privilèges. »

SEV

GATA: SEV-GATA (Groundstaff Aviation Technics and Administration) est la branche de l'aviation du Syndicat du personnel des transports SEV.

 

Ecrire un commentaire