| Actualité / journal SEV

Promouvoir les femmes dans le rail à l'échelon européen

Le 16 octobre 2019, la Fédération européenne des travailleurs du transport (ETF) et la Communauté des chemins de fer européens et de l'infrastructure (CER) ont entamé des négociations sur un accord visant à promouvoir l'emploi des femmes dans le secteur ferroviaire. Les femmes représentent moins de 20% de la main-d'œuvre ferroviaire, bien en deçà du taux de participation économique des femmes sur le marché du travail (46%). Pour certaines catégories professionnelles, ce chiffre est encore plus faible.

Les entreprises ferroviaires et les syndicats sont convaincus que la situation devrait être modifiée afin de ne pas perdre la précieuse contribution des femmes à promouvoir la diversité au travail, et éventuellement rendre l'image du secteur ferroviaire plus proche de celui de la société.

CER et ETF ont abordé la question de la représentation des femmes et des progrès au cours des six dernières années. Compte tenu de l'évolution limitée de la part des femmes parmi les employés, CER et ETF ont décidé de renforcer leur engagement avec la décision de négocier un accord des partenaires sociaux européens sur cette question.

Le Président du dialogue social sectoriel de l' UE pour les chemins de fer , Giorgio Tuti, a déclaré: « La situation démographique dans les entreprises ferroviaires dans toute l'Europe n'autorise plus le secteur ferroviaire à faire sans les capacités, les compétences et le talent des femmes. Le dialogue social européen est le bon endroit pour négocier des mesures efficaces pour attirer les femmes dans tous les domaines professionnels du rail.»

Le vice-président du dialogue social sectoriel européen des chemins de ferMatthias Rohrmann, a déclaré: « La diversité, et en particulier, la promotion de l'emploi des femmes, est une préoccupation majeure des entreprises ferroviaires. L'accord des partenaires sociaux CER et ETF peut permettre de soutenir le développement d'actions positives par les entreprises, rendre leur engagement plus visible et donc rendre le secteur encore plus attrayant pour les employés ».

ETF Secrétaire général adjoint, Sabine Trier, a déclaré: « Le FNB est d' avis que la seule voie est de garantir l' égalité des chances et de bonnes conditions de travail destinées à attirer les femmes dans les professions ferroviaires. Quels sont les avantages des travailleuses, est un avantage pour tous les travailleurs. Il est dans l'intérêt du secteur et de ses employés à redoubler d' efforts et de l' engagement d'atteindre cet objectif « .

CER Directeur exécutif, Libor Lochman, a déclaré: « Les membres du CER prennent l'objectif d'améliorer l'équilibre entre hommes et femmes dans le secteur très au sérieux. Pour cette raison, nous sommes désireux de nous lancer dans les négociations visant à un résultat qui fait la promotion de bonnes pratiques et aborde les défis restants.»

Ecrire un commentaire