| Actualité / journal SEV

Le personnel et les syndicats gardent l’œil ouvert

Des actes aux Officine

Une délégation des travailleurs des Officine a remis une pétition au Conseil d’Etat. Pour demander le respect des accords.

La délégation des Officine, dont Pascal Fiscalini du SEV.

Le personnel des Officine veulent des actes, car on ne crée pas un avenir seulement avec des mots. Le 17 octobre, la délégation a remis une pétition interne munie de 347 signatures au Conseil d’Etat. La sauvegarde des emplois était au centre des discussions. « Nos inquiétudes sont légitimes, commente le secrétaire syndical SEV en charge du dossier Pascal Fiscalini. La réalité met en lumière des chiffres déconcertants : depuis 2013, ce sont 130 places de travail et 90 000 heures de volume de travail qui ont disparu. Le personnel demande donc que le gouvernement défende ses intérêts mais aussi ceux de tout le Tessin. »

La rencontre entre les CFF et le gouvernement du 19 octobre n’aura pas permis de dissiper les doutes.

frg

Ecrire un commentaire