| Actualité / journal SEV

Changement de gestion de la caisse du personnel CFF

Le personnel CFF agacé

Le changement de gestion des comptes de la caisse du personnel CFF continue de préoccuper nos lectrices et lecteurs.

Beaucoup de collaboratrices et collaborateurs et de pensionné-e-s des CFF ont un compte auprès de la caisse du personnel CFF avec un taux d’intérêt préférentiel. La gestion a été effectuée jusqu’à présent par Postfinance, qui offrait des prestations supplémentaires, comme par exemple une carte de retrait d’argent comptant au Postomat, bien que le retrait d’argent comptant n’ait pas été l’objectif principal de ce compte de dépôt, selon l’avis de la caisse du personnel.

En plus du compte de dépôt, il était aussi possible d’ouvrir un compte loyer. Si quelqu’un avait conclu une hypothèque auprès de la Caisse de pensions CFF (et pas de la caisse du personnel) pour l’achat d’un logement, ceci également à des conditions imbattables, cette personne avait besoin d’un tel compte pour payer les intérêts et l’amortissement.

Au 1er décembre 2016, la caisse du personnel change de partenaire. Pour des raisons financières, les comptes seront à l’avenir gérés par la Banque hypothécaire de Lenzbourg. Il ne sera plus possible de retirer de l’argent liquide, ce qui énerve – et c’est tout à fait compréhensible – beaucoup les détenteurs de comptes de dépôt qui avaient l’habitude de les utiliser comme des comptes d’épargne normaux. C’est ce que montrent les lettres et les e-mails qui nous parviennent.

Celui qui a une hypothèque auprès de la Caisse de pensions CFF doit obligatoirement conserver son compte hypothécaire auprès de la caisse du personnel. Mais il n’est plus nécessaire d’avoir aussi un compte de dépôt. Tous les comptes existants seront transférés au 1er décembre à la Banque hypothécaire de Lenzbourg et ensuite, si désiré, le compte de dépôt pourra être soldé.

Les hypothèques quant à elles resteront auprès de la Caisse de pensions CFF, seule la gestion des comptes hypothécaires (de la caisse du personnel) est touchée par le changement. Il n’est dès lors pas possible de résilier hors délai une hypothèque fixe, ceci entraînerait des frais élevés. Et au vu de l’intérêt vraiment très avantageux des hypothèques auprès de la Caisse de pensions CFF, il n’y a aucune raison de vouloir procéder à une telle résiliation.

pan / vbo

Commentaires

  • Michel Piguet

    Michel Piguet13/10/2016 20:08:05

    Bonsoir,
    Je comprends bien les deux parties, la poste demandant trop de frais de gestion, l'intérêt allait gentiment devenir négatif. Donc compréhensible que ceux qui gèrent nos avoir fassent le nécessaire pour conserver au maximum un intérêt potable.
    D'autre part, c'est vrai que l'utilisation du compte cff sur postfinance était aussi bien agréable avec internet, ce qui n'est plus le cas semble-t-il.
    Pour les bénéficiaires du deuxième pilier qui naturellement allait sur ce compte, c'est pas évident, mais on peut trouver une solution du type: on laisse partir le capital pour un meilleur intérêt et on ne garde que les versements à venir un compte postal. (si c'est possible)

Ecrire un commentaire