| Actualité / contact.sev

CCT tl balayée

La CCT tl largement refusée par le personnel Le personnel des tl a refusé à 85,4% le projet de CCT qui lui était soumis en votation écrite depuis 10 jours. Avec une participation qui s’élève à 74,1%, les membres du Syndicat du personnel des transports (SEV) ont donc renvoyé le paquet à la direction. Le SEV, qui avait appelé ses membres à refuser le texte en raison d’un nouveau système salarial peu transparent et arbitraire, exige désormais la reprise des négociations sur de nouvelles bases. Le SEV demande aussi la prolongation transitoire de la CCT LEB qui devient caduque le 31 décembre 2015.

 Le non sorti des urnes n’est pas une surprise. Par contre son ampleur est au-delà de nos espérances», indique Christian Fankhauser, secrétaire syndical SEV en charge du dossier. «Le système salarial tel que voulu par la direction était moins attractif qu’aujourd’hui car la hausse à l’ancienneté y était nettement plus faible. La part au mérite n’étant octroyée qu’à trois employés sur dix chaque année, les calculs étaient vite faits. Par ailleurs, certains métiers étaient dévalorisés par ce nouveau système salarial. Les membres du SEV ont clairement constaté que les désavantages étaient bien plus nombreux que les avantages, et ce dans chaque catégorie professionnelle.» Le SEV demande désormais la reprise rapide des négociations sur de nouvelles bases afin qu’une solution durable puisse être trouvée. Il regrette par ailleurs que la direction des tl n’ait pas entendu les signaux envoyés depuis des mois par le personnel qui avait fait part de ses critiques à l’encontre du système salarial. Pour le SEV, il est impératif de prolonger la CCT LEB de manière transitoire car le texte devient caduc le 31 décembre 2015. «Il n’est pas possible d’intégrer simplement les quelque 70 collègues ex-LEB à la CCT actuelle tl car les différences entre les deux textes sont trop nombreuses et les pertes sur la fiche de salaire des collègues des ex-LEB seraient inacceptables », insiste Christian Fankhauser.

Ecrire un commentaire